Étiquettes

Avant de lire le texte qui suit, rappelons-nous que trop souvent les effets d’annonce et la réalité pour chacun est parfois (trop souvent) éloigné des dires. En rabotant certaines niches fiscales aux entreprises, gageons qu’un certain nombre de cout seront impactés et répercutés dans les prix de vente.

Observons que l’effet d’annonce claironnée sur tous les tons de l’augmentation du pouvoir d’achat est bien un tissu de mensonges pour la plus grande majorité des salariés et retraités, alors comment croire « plus » à cette annonce qui reste un « trompe » porte-monnaie à l’arrivée. MC

[…] « La quasi-totalité des gens qui payent l’impôt sur le revenu –qu’ils soient ouvriers, salariés, cadres– seront concernés » par la baisse de cinq milliards d’euros de l’impôt sur le revenu promise par Emmanuel Macron, indique M. Darmanin dans cet entretien.

« Au total, plus de 95% des contribuables paieront moins d’impôts », ajoute le ministre. Selon le locataire de Bercy, le montant de la baisse d’impôt, qui sera débattue dans le cadre du projet de loi de finances pour 2020, atteindra « environ 300 euros par foyer et par an » en moyenne.

« C’est simplement un ordre de grandeur parce que nous ferons en sorte que la baisse d’impôt soit plus importante pour les classes moyennes que pour les personnes qui ont des revenus plus élevés, précise-t-il toutefois. » […]

Réduction des niches pour financer la baisse

 […] Selon Gérald Darmanin, la baisse d’impôts de cinq milliards d’euros promise, qui vient s’ajouter à une série de mesures en faveur du pouvoir d’achat décidées sous la pression des gilets jaunes, sera compensée par des économies équivalentes.

« Nous tenons notre cap de sérieux budgétaire et nous serons encore autour de 2% de déficit l’année prochaine, comme prévu », promet le ministre, en confirmant que les niches fiscales pour les entreprises seront réduites pour financer en partie la baisse d’impôt.


Le Huffington Post. Titre original : « L’impôt sur le revenu baissera pour 95 % des contribuables, selon Darmanin ». Source (extrait)