Nul ne peut occulter le 8 mai 1945.

Pour tous les militaires des différents pays, pour tous les résistants à l’envahisseur, pour tous les civils disparus, honoreront leur mémoire. Pas plus que la commémoration du 11 novembre 18, celle du huit mai 45, doit être honorée par la présence d’un grand nombre de français au pied des monuments souvenirs. Ne négligeons pas la commémoration de ce dernier conflit international qui, rappelons-nous, résulte de la montée des extrêmes droites fascisantes. MC

74 ans après la fin de la guerre en Europe, la France commémore ce 8 mai la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie face aux armées alliées. L’acte de capitulation du Troisième Reich se déroule en deux étapes.

Le 7 mai 1945, à 2h41, le maréchal allemand Alfred Jodl signe à Reims la reddition sans condition de l’armée allemande. Staline exigeant que la capitulation allemande se fasse à Berlin, au cœur du Troisième Reich, une nouvelle signature a lieu le 8 mai dans la ville occupée par les Soviétiques en présence de représentants de l’URSS, de la Grande-Bretagne, de la France et des Etats-Unis. Les représentants du haut commandement allemand, emmenés par le maréchal Wilhelm Keitel, signent le document qui entre en vigueur à 23h01, heure locale, soit le 9 mai à 1h01, heure de Moscou. La reddition a donc lieu le 9 mai pour les Russes qui la commémore à cette date, au contraire des pays occidentaux.

Le 8 mai devient jour férié en France en 1953 et s’impose comme la date symbolique de la Seconde Guerre mondiale au même titre que le 11 novembre pour la Grande Guerre.

En 1975, le président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, supprime la commémoration de la victoire alliée ce jour-là dans une volonté de réconciliation franco-allemande.

C’est finalement par la loi du 23 septembre 1981 que le 8 mai est rétabli comme journée de commémoration nationale à caractère férié.


Source officielle ministère des armées  https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/commemoration-du-8-mai-19452


2 réflexions sur “Nul ne peut occulter le 8 mai 1945.

  1. fanfan la rêveuse 08/05/2019 / 08:35

    Bonjour Michel,
    Entièrement en accord avec vous, c’est un devoir de mémoire que nous devons avoir en ce jour. Hélas, le constat est affligeant, peu de personne aux commémorations. Les français savent prendre ce jour férié mais ne font que bien peu leur travail de mémoire…

    Très bon 8 Mai à vous Michel, personnellement sous la pluie mais fidèle aux commémorations. Un bien petit désagrément qu’en à leur vécu et sacrifice.

  2. jjbey 08/05/2019 / 11:07

    Guerre à la guerre, je serai, au nom de l’ARAC, au monument aux morts pour rappeler la douleur des peuples opprimés pour retrouver leur liberté et leur souveraineté. Hommage à tous ceux qui ont permis la libération de la France des griffes du fascisme. Hommage à ceux qui ont su en même temps prévoir les lendemains de paix et élaborer un programme, celui du Conseil National de la Résistance qui permit de mettre en place la Sécurité Sociale, de nationaliser les banques, l’énergie…..de créer le statut de la fonction publique, la SNCF….Toutes choses remise en cause aujourd’hui comme la retraite par répartition……
    Rappeler que nous ne sommes pas à l’abri de subir cette montée du fascisme qui se renforce dans plusieurs pays d’Europe et qu’il appartient à chacun d’entre nous de faire barrage y compris dans notre pays.

Les commentaires sont fermés.