Étiquettes

, , , ,

Vue par Tristan Quinault Maupoil. Source (extrait) – paru dans « le Figaro »

En ce lundi printanier, une barge lutte péniblement contre les courants de la Garonne. À son bord, les eurodéputés EELV Yannick Jadot et Michèle Rivasi sont venus à Bordeaux pour mettre en image leur discours économique, auprès d’entreprises qui développent les énergies renouvelables, dont les hydroliennes.

Depuis quelques jours, le positionnement pro-économie de marché de Yannick Jadot défrise la gauche.

Sur son blog, Jean-Luc Mélenchon a fustigé un « retour à l’écologie de marché ». « Yannick Jadot semble vouloir concilier écologie et libéralisme avec l’objectif électoraliste de récupérer une partie des électeurs de Macron à la présidentielle », a-t-il chargé, tandis que Benoît Hamon a critiqué le positionnement « ni droite ni gauche » de l’élu, qui ne veut plus se réclamer que de l’écologie.

Avant de poser le pied sur la plateforme expérimentale d’hydroliennes qui flotte sur le fleuve, Yannick Jadot réplique. « Un paysan bio, il vend sa production sur un marché, pas dans un sov­khoz », rétorque le chef de file d’Europe Écologie-Les Verts. « On veut faire de l’économie soviétique ? De l’économie à la Maduro ? Regardez où elle en est », pilonne-t-il en direction de La France insoumise, avec laquelle EELV est à touche-touche dans les sondages.

Devant la presse, Yannick Jadot présente l’un de ses nouveaux colistiers, Jean-Yves Grandidier, le PDG de l’entreprise Valorem, qui gère un parc de 300 éoliennes et des panneaux solaires. L’entreprise, fondée en 1994, emploie 200 personnes. « Valorem, c’est un outil puissant pour combattre le dérèglement climatique, pour reconquérir les territoires, pour créer des emplois. On doit être fier de cet outil qui exporte », avance l’eurodéputé.[…]


[Nous espérons que le programme électoral de Yannick Jadot, EE-LV, portera sur d’autres problèmes environnementaux que sur le sempiternel débat des énergies renouvelables (certes nécessaires, mais qui ne savent pas couvrir l’intégralité des besoins en énergie). Nous irons faire un tour sur son blog pour en savoir un peu plus. MC]


Le Figaro. Titre original : « Pour Jadot, l’écologie doit aussi passer par l’économie de marché »