C’est clair.

Pour élire les députés européens, les Français habituellement sont appelés aux urnes le dimanche, c’est donc le 26 mai 2019 que le scrutin aura lieu en France.

D’ici là, chères lectrices et lecteurs de ce blog, nous ne porterons aucun des arguments employés tant par le groupe La République En Marche (LR–EM) que ceux du groupe Rassemblement National (RN – ex FN).

Pourquoi prenons-nous cette décision ?

Parce que nous pensons que les projets et arguments pour l’Europe unie ne peuvent se limiter à ces deux formations. Que les projets et leurs argumentations doivent résoudre les déboires induits depuis des décennies au peuple européen.

Chaque fois que nous le pourrons, nous présenterons les arguments, les projets d’autres formations, mêmes si elles semblent ne pas être en mesure de pouvoir emporter un nombre suffisant de votants pour être élues.

En faisant cela nous entendons donner toutes les réflexions nécessaires aux électeurs pour porter des bulletins favorables à d’autres formations que celles que le gouvernement en place imposent en utilisant tous les moyens fallacieux, notamment l’utilisation de presque tous les supports médiatiques à sa solde.

Nous savons pertinemment que nous risquons par cette position, de perdre des lecteurs. Pourtant nous sommes persuadés que les électeurs Français sont loin d’être des imbéciles comme on voudraient leur faire croire, nous sommes persuadés qu’ils savent parfaitement raisonner et voire leurs intérêts.

La preuve est dans les diverses manifestations (ouvrières, agricoles, sociétales, scientifiques, etc.) ayant émaillées les différents pays d’Europe de leurs revendications, depuis des décennies contre cette oligarchie européenne; leurs intransigeances, leurs lois absurdes, leurs volonté d’enrichir certains, au détriment du plus grand nombre.

Quant aux deux personnages qui seules, « seraient dignes de « faire » l’élection européenne » selon tout un quarteron : d’économistes, financiers, banquiers, sociologues, éditorialistes et surtout les divers médias; leurs projets et arguments développés par leur leader, (Macron ou Marine), ne résolvent rien.

MC

4 réflexions sur “C’est clair.

  1. VITRINART 11/03/2019 / 20:10

    Entièrement d’accord,avec toi.
    Offrons d’autres alternatives,d’autres solidarités pour une plus grande fraternité entre les peuples.

    • Libres jugements 12/03/2019 / 16:56

      Merci pour ce commentaire.
      Il me conforte dans l’idée qu’il faut diffuser toutes les informations concernant les différents programmes des partis politiques en lice pour les élections européennes de 2019, y compris les observations des mouvements ou partis qui ne pourront prétendre y participer, soit par manque d’adhérents soient par manque financier.
      C’est l’ensemble de ces réflexions/propositions, qui doivent amener chacun des électeurs à prendre une décision mûrement réfléchie.
      Fraternellement
      Michel

  2. fanfan la rêveuse 12/03/2019 / 07:16

    Bonjour Michel,
    L’intelligence est de s’informer de tout, chacun faisant ensuite sa propre analyse.

    Qu’ici soit décliné votre pensée ou vos tendances voila qui est normal puisque nous sommes en visite sur votre blog.

    Pour autant n’oublions pas l’être humain, vous Michel, que nous apprécions avant toute chose et soyons tolérant qu’en à vos opinions, la politique ne vaut pas ce choix d’élimination.

    Voila bien ce que je n’ai jamais compris depuis de nombreuses années, se battre, se fâcher pour des politiques qui se moquent bien des petites gens…

    Bonne journée à vous ! 🙂

    • Libres jugements 12/03/2019 / 17:08

      A dire vraie Françoise, je ne fais qu’enfoncer une porte ouverte dans la mesure où l’information est d’abord organisée en fonction des moindres soupirs, du moindre rictus, de la moindre alerte de couloir, d’Emmanuel et ses affidés du mouvement (hier)/parti politique (aujourd’hui) « En Marche » d’un côté.

      De l’autre, est organiser à dessein par la communication gouvernementale, un dévoiement de l’objet de la consultation électorale européenne en la rabaissant en un duel sur le pré électoral entre Emmanuel et Marine, et qu’importent les programmes proposés.

      Pourtant des propositions très intéressantes pour une société européenne plus équitable, existent, élaborées dans bien des partis politiques, se présentant aux élections mêmes s’ils n’ont pas aujourd’hui une audience, qui leur permettrait d’avoir un nombre suffisant d’élus influancant les décisions au sein du Parlement européen.

      En vous souhaitant une bonne fin de journée
      Michel

Les commentaires sont fermés.