L’info déformée !

Une nouvelle fois une information vérifiée, qui ne glorifie en rien les services publics de la police et ceux qui les dirigent. La manipulation de l’information a toujours existé par tous les gouvernements en place. La grande différence est de voir ressasser ce genre d’événements déformés sur les chaînes d’information en continu. De plus, elle fait les choux gras, alimentant en arguments les éditorialistes de fausses allégations, contribuant ainsi (selon la volonté du gouvernement), à discréditer les mouvements sur la voie publique. MC

Au lendemain de l’acte XIII des gilets jaunes, la Préfecture de police de Paris (PP) a brandi comme un trophée l’arrestation d’un méchant casseur. Durant plus de quatre heures, le dénommé Thomas P. a fracassé successivement un Abribus, des vitrines de banques et de compagnies d’assurances, mis le feu à la Porsche du chef Christian Etchebest et même cramé un véhicule de l’opération Sentinelle.

Un succès vendu, dès le lendemain, « en exclusivité », images à l’appui, à tous les médias, comme un franc succès des forces de l’ordre.

Mais, au fait, pourquoi avoir attendu la fin de la manif pour le serrer, alors que tous ses exploits étaient, un à un, immortalisés en temps réel par les poulets ?

En réalité, dès le début de la manif, le loustic, connu de la Direction du renseignement de la PP, était filoché par deux de ses agents. Très vite après ses premiers méfaits, les deux poulets, équipés d’appareils photo, ont demandé à leur hiérarchie l’intervention d’un détachement d’action rapide (DAR, des flics en civil spécialisés dans le « saute-dessus ») pour capturer « l’anarcho-délinquant » saccageur à l’extérieur du cortège des gilets jaunes.

Refus des chefs, au motif que les DAR étaient trop occupés ailleurs.

Il aurait été dommage de priver les téléspectateurs d’un spectacle d’une telle intensité.

Merci a Françoise, de nous avoir trouvé le lien internet de cette émission. https://www.france.tv/france-2/complement-d-enquete/892955-journalistes-mais-a-quoi-servent-ils.html


Article non signé paru dans « le Canard enchaîné » – 13/02/2019


7 réflexions sur “L’info déformée !

  1. fanfan la rêveuse 15/02/2019 / 15:39

    Bonjour Michel,
    Semaine après semaine, je me questionne. Pourquoi les casseurs sont ils toujours aussi nombreux, pourquoi les suis t’on sans les arrêter, pourquoi n’entendons nous jamais un verdict à l’encontre de ces casseurs.
    J’ai ma petite idée, à chacun d’y réfléchir !

    • Libres jugements 15/02/2019 / 18:33

      Bonsoir Françoise,
      Peut-être n’avez-vous pas vu le « complément d’enquête » de la deux, en troisième partie de soirée, hier jeudi 14 février 2019.
      Y était relatée nombres de faits, vus sous un autre angle. Un angle certainement au plus près de la vérité sur le terrain, pour autant, il était clairement expliqué que ce n’était pas la vision voulue et diffusée sur les antennes.
      A la lumière de cela, il devient de plus en plus difficile d’assurer que ce que nous voyons – ou ce que nous voudrions que nous voyons – soit la réalité des faits.

      Je sais simplement ce qui m’etais maintes fois demander comme tripatouillage des images, lorsque j’étais encore en activité dans l’infographie, alors que le matériel n’était pas aussi pointu qu’actuellement, ni à la disposition de tout à chacun.
      Regardez en replay ça vaut le coup

      Bonne soirée
      Michel

      • fanfan la rêveuse 16/02/2019 / 14:59

        Bonjour Michel,
        Effectivement je n’ai pas regardé ce magazine jeudi, trop tardif, le lendemain il faut travailler. Je vais le visionner en replay, merci !
        Bonne après-midi à vous !
        🙂

          • Libres jugements 17/02/2019 / 11:47

            Hélas Françoise, il ne s’agit pas d’être ni défaitiste, ni optimiste … devant l’info diffusée, mais effectivement comme vous le dîtes : « il devient de plus en plus difficile de déceler la bonne information. »
            C’est une des raisons pour lequel nous évitons de relater le fait dans l’immédiateté de l’événement. Un événement quel soit-il, est (souvent) issu de plusieurs sources antérieures.

            Prenons l’écroulement du pont de Gênes en Italie, par exemple. La vision « télévisuelle » de cette catastrophe, la façon dont elle fut présentée quelques instants après, occulte-occultera d’autres informations qui sont présentes dès la construction de ce pont, à l’origine des malfaçons suite à une série de pots-de-vin, de contournement techniques et juridiques qui donnent une autre lumière sur cette catastrophe, rendant à la lecture de ces informations, l’écroulement pratiquement inévitable.

            En vous souhaitant un bon dimanche
            Michel

  2. tatchou92 17/02/2019 / 14:59

    On n’a pas fini d’essayer de décoder…

    • Libres jugements 17/02/2019 / 15:15

      Oui comme tu le dis Danielle, nous n’avons pas fini d’essayer de décoder l’information la plus neutre possible face a l’interprétation systématique orchestrée par les médias surtout télévisuels au demeurant hélas les plus marquants, au déficit de la recherche au plus près de la vérité.

      Très amicalement Danielle
      Bonne journée
      Michel

Les commentaires sont fermés.