Hanouna au rire jaune, bien loin des gilets !

Cyril Hanouna, porte-voix autoproclamé des précaires et des sans-grade, ne tient pas à évoquer l’affaire des intermittents de Canal Plus qui bossent pour lui et dont le salaire baisse.

Depuis le 1er janvier, comme l’a raconté « Le Canard » (30/1), ces techniciens de « Balance ton post ! » et de « Touche pas à mon poste ! » perdent des dizaines d’euros sur leur fiche de paie chaque jour travaillé. Mais, pour l’animateur au grand cœur, le sujet n’est sans doute pas vendeur.


Je vous dois chères lectrices, chers lecteurs, d’être honnête, cet amphitryon présentateur est loin d’être ma tasse de thé. Il y a deux raisons à cela ; la première étant qu’il est facile d’ironiser sur le dos d’autrui, la deuxième est de, sans jouer les intellectuels de services ni le moralisateur, de noter qu’il n’y a majoritairement dans ce genre d’émission qu’un colportage de ragots assaisonnés d’une sauce vulgaire, parfois « gauloise » de comptoir. Pour donner des leçons de morale, il faut être soi-même, exempt de tout reproche, de toute atteinte possible, le Cyril des bonnes œuvres n’est pas spécialement l’exemple bien calé dans sa niche. MC


Aucune émission, aucun débat sur ces belles pratiques de l’audiovisuel, pas un mot, pas même un tweet ! Aucune indignation non plus de la part de ses chroniqueurs, pourtant capables de disserter pendant des heures sur la sexualité des pandas.

La vedette de C8 fait dire par ses proches qu’elle refuse de commenter « cette baisse des salaires ». A ses yeux, il s’agit d’« un sujet Canal Plus » (« Télé Star », 30/1). Depuis deux mois et demi, pourtant, Hanouna, entouré de gilets jaunes, s’émeut de la chute du pouvoir d’achat des Français.

Et, dans les coulisses des shows « hanounesques », l’organisation du travail ressemble à s’y méprendre à celle que dénoncent ses amis : « Les riches gagnent toujours plus, et les pauvres toujours moins. » Revue de détail…

Tout petit personnel

Dans « Touche pas à mon poste ! » et « Balance ton post ! », au sommet de la pyramide, se trouve d’abord le patron : celui qui passe à la télé. Pour sa boîte H20 Productions, Cyril Hanouna dispose d’un contrat de 250 millions d’euros, que Canal lui a signé pour cinq ans (50 millions par an). Comme le montrent les documents tombés dans le bec du « Canard », sa société lui verse un salaire de près de 40.000 euros par mois (39.228 euros en 2017 ; 38.616 en 2016).

Bien sûr, ces émoluments mensuels ne représentent qu’une petite partie de ses gains. Hanouna se verse chaque année des dividendes au montant gardé secret.

Sa société H20, qui ne publie plus ses comptes depuis 2015, réalisait déjà cette année-là 5,9 millions d’euros de bénefs, et distribuait 4,5 millions de dividendes, dont la moitié à son fondateur…

A l’étage au-dessous, il y a les chroniqueurs. Ceux-ci passent aussi à la télé et touchent de 300 à 500 euros net par émission. Sans risque que leurs cachets baissent… [Soit pour un-e chroniqueuse-eur présent tous les jours ouvrables : 22 jours en fev. de 6.600 à 10.000€ – MC]

Encore au-dessous : les employés de H20 Productions, dont une partie de permanents. Pas vraiment des précaires non plus, et plutôt considérés. Soucieux de soutenir leur bienfaiteur de patron, ces braves ont même indiqué sur Twitter, la semaine dernière, avoir reçu « une prime de 1.000 euros de fin d’année ».

Enfin, en bas de l’échelle : les techniciens intermittents, mis à disposition et payés par Canal, qui usinent dans l’ombre à la journée ou à la semaine. Ici, ni sécurité de l’emploi ni prime. Et ce sont ces pistonnés qui, depuis un mois, subissent une baisse — jusqu’à moins 30 % — de leur cachet !

Mais le « gilet jaune » Hanouna ne va tout de même pas se fâcher avec un grand groupe de télé pour si peu…


Christophe Nobili – Le Canard Enchaîné – Mercredi 06 Fev. 2019


6 réflexions sur “Hanouna au rire jaune, bien loin des gilets !

  1. bernarddominik 07/02/2019 / 15:45

    Je ne regarde pas C8 et ne m’en porte pas plus mal. D’ailleurs je ne vois pas où il va chercher ses téléspectateurs, car aucune de mes relations et amis ne regarde ses émissions. C’est certes un échantillon peu représentatif, mais un échantillon tout de même avec un taux de représentation des catégories professionnelles proche du réel.

  2. fanfan la rêveuse 07/02/2019 / 16:07

    Personnellement je ne regarde pas, je n’aime pas du tout ce style d’émission qui n’apportent rien, une fois m’a suffit. J’ose même dire que ce style d’émission rend idiot !
    Son salaire, je le trouve élevé mais la responsabilité est à la chaine qui l’emploi, pourquoi accepter et le payer autant !

    Je médite, j’ai le sentiment qu’actuellement c’est la grande lessive, le grand ménage de printemps ou l’heure des règlements de compte ! Tout le monde en prend pour son grade, mais jusqu’ou cela va aller et surtout comment tout ceci va se terminer…

    • Libres jugements 07/02/2019 / 18:10

      Juste une petite précision Françoise,
      Dans cet article il y a bien Trois éléments à retenir,
      1) Cyril Hanouna a créé une entreprise audiovisuel qui vend ses produits à des chaînes audios et télévisuelles. Que cette société face au nom des bénéfices, voir se plante en beauté et, est dans l’obligation de licencier ne regarde que le chef d’entreprise. Le cas est identique pour bien des animateurs radio ou de télévision disposant de leur entreprise.
      2) Que les chaînes de télévision acceptent pour X €, pour un temps donné, dans un contexte bien précis, la diffusion d’une émission produite extérieurement est une chose qui en plus la regarde lorsqu’elle est du domaine privé, mais qu’elle ne vienne pas se plaindre d’émission trop cher a réaliser. Pour autant souvenons nous des ateliers de production de l’audiovisuel public aux environs de Paris qui étaient hors de prix … qu’un promoteur voulait raser, convoitant l’emplacement pour ériger des logements.
      3) Par contre il existe des salariés, techniciens qui appartiennent aux dites chaînes émettrices – TF1, la 6, Canal+, RMC TV – qui eux voient leur salaire diminuer régulièrement au prétexte que les chaînes ne sont pas assez rentables, est proprement scandaleux dans la mesure où ces supports « pompent » la plus grande partie des possibilité publicitaire, au détriment de tous les supports papier.

      Grande lessive dite-vous Françoise, est-on sûr que ce soit pire maintenant qu’il y a quelques années …
      Rappelons-nous la valse des journalistes et intervenants à l’ORTF après mai 68.

  3. Skyler 08/02/2019 / 09:03

    Hanouna m’insupporte au plus au point, et je trouve scandaleux qu’il ait été désigné (par qui ? bonne question) comme étant le soi-disant « porte-parole » des gilets jaunes, lui qui se fait un « pognon de dingue » et qui, d’après certains témoignages, traite mal ses employés !
    Depuis quand un homme présentant une émission lobotomisante peut se prévaloir de représenter la « France d’en bas » ?
    À une époque pas si lointaine, celui que les gens désignaient d’eux-mêmes comme étant la « voix des opprimés », c’était un certain Balavoine… C’était quand même autre chose que ce crétin d’Hanouna !

    • Libres jugements 08/02/2019 / 10:35

      Merci pour ce commentaire.
      Fraternellement
      Michel

  4. tatchou92 08/02/2019 / 14:03

    Je partage vos avis, et ne regarde jamais ce type d’émission, je préfère les jeux de F2 ou lire en écoutant un peu Jean Ferrat.

Les commentaires sont fermés.