Étiquettes

« Ce n’est pas le salaire qui a fait mon engagement. » Interviewé en direct par le média Brut ce mercredi 16 janvier, Benjamin Griveaux a affirmé être encore locataire « parce que le prix du mètre carré est trop cher » à Paris.

Une déclaration qui pourrait bien crisper une partie des Français à la vue des 7 900 euros nets que le porte-parole du gouvernement gagne tous les mois. Une déclaration qui ajoute de l’huile sur le feu à quelques jours de l’acte X des gilets jaunes qui se tiendra ce samedi.

VIDEO – DIRECT – Entretien avec @BGriveaux, porte-parole du gouvernement. Gilets Jaunes, grand débat et affaire Benalla : il répond à vos questions et à celles de @RemyBuisine :

« Ce n’est pas un avantage financier d’être élu »

Selon Benjamin Griveaux, il faut « qu’on laisse tomber cette espèce de mythe » concernant les conditions salariales des élus, « ce n’est pas le salaire qui a fait mon engagement » affirme celui qui confie qu’il gagnait 2 fois et demi plus avant d’entrer en politique, lorsqu’il était directeur de la communication et des affaires publiques d’Unibail-Rodamco. « Je ne vis pas dans un château », clame-t-il encore. « Je suis locataire, je ne suis pas propriétaire à Paris parce que le prix du mètre carré est trop cher. » Il ajoute : « Je n’ai pas hérité, je n’ai pas d’argent caché. Je n’ai pas de voiture, je ne m’habille pas dans des costumes très chers. »

franceinfo rappelle que si le porte-parole du gouvernement n’est pas propriétaire de son appartement parisien, il possède en revanche une maison de campagne dans son département d’origine, en Saône-et-Loire. Et selon sa déclaration de patrimoine, Benjamin Griveaux a souscrit un prêt immobilier de plus de 400 000 euros et dont il lui reste encore 270 000 euros à rembourser.


Service Actu de « Les Inrocks » – Source