On avait tout faux …

La recherche commence à se pencher sur les denrées qui causent des problèmes intestinaux à tant de gens. Et ce que l’on découvre va à l’encontre de ce que nous savons d’une alimentation saine.

Après les régimes X ou Y a chasse aux Fodmap est ouverte. Derrière cet acronyme guère appétissant – désignant les oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols, fermentescibles par la flore intestinale – se cache une nouvelle diète qui fait parler d’elle, tant dans le grand public que chez les professionnels de santé.

Ce régime consistant à éviter les aliments dits Fodmap [car riches en ces composés cités plus haut] ne prétend ni vous donner une taille de guêpe ni vous purifier miraculeusement. Son postulat : la bonne santé intestinale est une clé du bonheur. Il rencontre un tel succès aujourd’hui qu’on lui attribue le pouvoir de soulager tous les maux, de la simple indigestion à la fatigue chronique.

[…] … il semblerait que les problèmes intestinaux liés à la consommation d’aliments tels que le pain soient bien réels. Plus étonnant encore, le remède à ces maux pourrait aller à contre-courant des grandes recommandations nutritionnelles. L’affection la plus répandue est le syndrome de l’intestin irritable (SII) [appelée aussi côlon irritable ou colopathie fonctionnelle], terme fourre-tout désignant une famille de symptômes encore mal connus parmi lesquels les ballonnements, la diarrhée ou la constipation.

Ces troubles affectent plusieurs millions de personnes, mais leur nombre ne semble pas augmenter. Entre 5 % et 15 % de la population sont concernés dans les pays occidentaux. […]

Les symptômes de la colopathie fonctionnelle recouvrent en partie ceux de la maladie cœliaque. Chez les individus souffrant de maladie cœliaque, la consommation de gluten provoque des symptômes tels que la diarrhée, la constipation, des crampes, de la fatigue, et elle déclenche une réaction du système immunitaire qui abîme la paroi intestinale. Si la maladie cœliaque n’a à l’origine aucun lien avec la colopathie fonctionnelle, elle retient toutefois l’attention des chercheurs depuis que l’on sait qu’elle est plus fréquente que ce que l’on pensait et touche 1 % de la population.

[…]

Le fait que le régime sans gluten soit devenu un phénomène de mode nourrit le scepticisme quant à la culpabilité du gluten dans l’apparition des symptômes chez des sujets ne souffrant pas de maladie cœliaque.  […]

Même si le gluten n’est pas directement responsable, nous comprenons mieux aujourd’hui pourquoi tant de personnes pensent y être sensibles. Depuis quelques années, les preuves s’accumulent qui pointent du doigt les Fodmap. Ces glucides sont en effet présents dans de nombreux aliments, dont le blé, qui contiennent ce que l’on appelle des fructanes. […] . Plutôt qu’une sensibilité au gluten, il semble que chez certains individus souffrant de colopathie fonctionnelle, les Fodmap sont les déclencheurs des symptômes. […]

Outre le blé et les céréales, les Fodmap sont présents dans les fruits et les légumes comme les oignons, l’ail, les pommes et les pois chiches. Les vues par IRM montrent qu’une fois digérés, ces composés augmentent la production de gaz et la teneur en eau dans les intestins, d’où les ballonnements. Pour la plupart des gens, ce n’est pas un problème, mais pour 70 % des personnes souffrant du SII, réduire la consommation de ces aliments permet de soulager les douleurs ainsi que les ballonnements.

La diète Fodmap est jugée tellement efficace dans les cas de colopathie fonctionnelle qu’elle est désormais recommandée par les autorités de santé publique britanniques ainsi que la Société de gastro-entérologie australienne. […]

La popularité du régime pauvre en Fodmap tient aussi à ses potentiels effets dans le traitement d’autres problèmes gastro-intestinaux, parmi lesquels les remontées acides et l’indigestion. Ce régime est désormais recommandé pour les personnes souffrant de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), comme la maladie de Crohn. Ces maladies sont de plus en plus fréquentes dans les pays occidentaux, peut-être à cause de la consommation de tabac et des additifs présents dans notre alimentation. […]

Bien qu’il soit tentant de croire qu’une diminution des Fodmap serait bénéfique pour tout le monde, Gibson rappelle que “si vous n’avez pas de problèmes intestinaux, vous n’avez absolument aucune raison de diminuer les Fodmap. Ce n’est pas un régime de santé.” Cette diète présente en effet l’inconvénient de supprimer d’importantes sources de vitamines, de fibres et de nutriments comme le calcium. Certains s’inquiètent depuis peu d’un risque d’appauvrissement de la flore intestinale et soulignent que les conséquences à long terme de ce régime sont encore mal connues. […]

Étrangement, un tiers des personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable ne tirent aucun bénéfice d’un régime pauvre en Fodmap. Dans leur cas, certains chercheurs préconisent une alternative encore plus controversée. La consommation de fibres en grande quantité, à travers des aliments comme le pain complet et les légumes fibreux, est l’une des principales recommandations nutritionnelles et un facteur de réduction des risques de cancer et de maladie cardio-vasculaire. Il semblerait pourtant que les fibres puissent également faire partie du problème. Certains types de fibres libèrent en effet du gaz lorsqu’elles fermentent dans l’intestin, ce qui provoque une irritation chez les sujets sensibles. […]

La bonne nouvelle pour tous ceux qui souffrent de troubles intestinaux est que les chercheurs s’intéressent plus que jamais à la diversité de leurs symptômes et à leurs causes. Pour les autres, en revanche, il est peut-être temps d’arrêter de suivre les modes. David Sanders insiste : “Si vous n’avez pas de symptômes, vous n’avez aucune raison de suivre ce type de régime.”


Chloe Lambert – Courrier int. – Source (Extrait)


 

Une réflexion sur “On avait tout faux …

  1. jjbey 23/01/2019 / 00:04

    On raconte tellement de choses qu’il devient impossible d’avoir une idée de ce qu’il faut faire.
    Personnellement j’en reste à me faire plaisir sans exagérer en suivant Epicure autant que possible.

Laisser un commentaire