Étiquettes

,

[Certains chefs d’État contestent la nécessité de contenir la pollution et le réchauffement climatique, alors qu’il faut préserver la planète des souillures que l’homme s’ingénie à lui faire ingurgiter.

Voilà une information qui va conforter le positionnement du pantin président des États-Unis, niant le réchauffement de la planète. MC]

Une bonne nouvelle pour la vie sur Terre, ça ne se rate pas.

« La couche d’ozone dans la stratosphère s’est reconstituée à un rythme de 1 à 3 % par décennie depuis 2000 », annonce l’Organisation météorologique mondiale, qui dépend de l’ONU. La «  cicatrisation » complète est en vue dès 2030 dans l’hémisphère Nord, 2050 dans l’hémisphère Sud et 2060 aux pôles.

On dit merci qui ?

« Ce progrès est une conséquence directe du protocole de Montréal, signé par 196 pays [et] en vigueur depuis 1989 », rappelle « Le Journal du dimanche » (11/11/2018), à propos de l’usage contrôlé des chlorofluorocarbures (CFC), présents notamment dans les aérosols.

Il ne reste plus qu’à être aussi efficace contre le réchauffement climatique. Humains, encore un effort pour éviter de rôtir sous une impeccable couche d’Ozone


Entrefilet trouvé dans « Le Canard Enchaîné » 14/11/2018