Désindustrialisation de la France

Emmanuel Jessua, Administrateur de l’Institut national de la statistique et des études économiques, il a pris la direction du pôle Etudes de Rexecode fin 2015 … à un avis sur le sujet…

La France est l’un des pays de la zone euro « les plus décrocheurs en matière d’industrie ».

  • Assiste-t-on à une accélération des plans sociaux en France ?

Emmanuel Jessua : Il est difficile d’avoir une estimation précise, mais une chose est sûre : la désindustrialisation est un phénomène structurel profond et régulier qui affecte l’ensemble de l’Union monétaire. Son intensité est particulièrement forte en France.

La part de nos exportations de biens et services dans celles de la zone euro est tombée de 17,6 % au début des années 2000 à 13 % en 2017.

Celle de l’Allemagne est passée de 35,7 % à 39,8 %, tandis que

Celles de l’Espagne et des Pays-Bas se sont stabilisées.

Dit autrement :

La France est le plus décrocheur en matière d’industrie, suivi par l’Italie (de 17,7 % à 14,8 %).

Aujourd’hui, l’emploi manufacturier ne pèse plus que 9,6 % de l’emploi salarié total chez nous, contre 18,4 % en Allemagne. […]

  • Peut-on imaginer une France sans industrie ?

Emmanuel Jessua : Pour une nation comme la nôtre, l’industrie est essentielle pour maintenir l’équilibre du commerce extérieur et pour engranger les gains de productivité indispensables à une croissance vigoureuse. En outre, la capacité du tissu industriel à structurer les territoires, différente de celle des services, est déterminante. […]


Le Monde –Titre original : « Emmanuel Jessua  » L’intensité de la désindustrialisation est forte en France  » » – Source (Extrait)


 

2 réflexions sur “Désindustrialisation de la France

  1. bernarddominik 10/11/2018 / 13:27

    Rien que sur les 15km à l’est de Marseille les usines suivantes ont fermé:
    Pates Rivoire et Carret
    Biscottes prior
    Citernes coder
    Alumine Pechiney
    Phytosanitaires procida
    Chocolat nestlé
    Tuyaux bonna
    Peintures ripolin
    Boissons pulco
    Generale des matières colorantes
    Gelatines rousselot
    Tuileries d’Aubagne
    Ceramiques proceram
    Papier héliographiques
    La lythotip
    Couleurs de Paris
    C’est impressionant. Une vallée poumon industriel de Marseille s’est vidée, il ne reste qu’un usine chmique (rilsan atochem) et un ferrailleur (huart). Et rien n’a été fait pour enrayer cette disparition. La scop qui a repris l’usine de thés et infusion lipton (ancienne marque elephant ) a de la peine à survivre.
    L’Allemagne est le seul des 6 créateurs de l’UE à avoir gagné. Les anglais ont conclu qu’il valait mieux quitter l’UE que s’appauvrir au profit de l’Allemagne. Ont ils eu raison? Pour l’instant la réponse est oui

  2. jjbey 10/11/2018 / 23:29

    Les emplois industriels qui foutent le camp mais c’est tous les jours que les entreprises nationales et les services publics font disparaître des milliers d’emplois. Le bureau de poste, l’agence , la gare SNCF, la perception……..

Les commentaires sont fermés.