Étiquettes

,

C’est l’histoire d’un leader syndical qui se prépare minutieusement, dix-huit mois avant, son élection et qui, en même temps, crée les conditions qui vont conduire à sa chute.

[En à peine six mois Pavageau a trouvé moyen de fracturé la troisième confédération française, et devoir démissionner suite a la découverte  de l’existence d’un fichier recensant 127 responsables de fédérations et d’unions départementales qui a mis le feu aux poudres. ] Une crise qui rappelle celle qu’a connue la CGT en 2015, lorsque Thierry Lepaon, successeur par défaut de Bernard Thibault, avait dû jeter l’éponge à la suite d’affaires mettant en cause son train de vie.

Mais le séisme qui frappe FO, soixante-dix ans après sa création, en 1948, est d’une plus grande ampleur. […]. Ce fichier ne se bornait pas à cibler les soutiens de M. Pavageau et les ennemis de M. Mailly, distinguant trotskistes et réformistes, il insultait un grand nombre de cadres, avec des termes fleuris  […] précisait les orientations sexuelles ou les problèmes de santé. […]

Que des dirigeants de FO, encore traumatisés par le congrès de Lille en avril, qui a divisé le syndicat, aient souhaité son échec ne fait aucun doute. Mais M. Pavageau, tel l’arroseur arrosé, est pleinement responsable de la crise qu’il a provoquée. En imposant à sa centrale un tournant très radical, accompagné d’un rapprochement avec la CGT, sa sœur ennemie, se mettant de facto hors jeu des négociations en cours, il a terni son image. Et il a pris le risque d’affaiblir FO durablement, alors qu’elle va jouer, le 6 décembre, lors des élections dans les trois fonctions publiques, sa première place chez les agents de l’Etat. Pour FO, c’est un grand saut dans l’inconnu. Elle va devoir, d’ici un mois, élire un nouveau secrétaire général, qui sera tenu d’appliquer la ligne radicale arrêtée à Lille, même s’il aura le souci d’en atténuer les contours pour ne pas rester à l’écart des réformes à venir de l’assurance-chômage et des retraites. […]

Au-delà de FO, c’est bien le syndicalisme dans son ensemble, qui souffre déjà d’une mauvaise image dans l’opinion.


Le Monde –titre original : « FO : Pavageau, l’arroseur arrosé » –Source (Extrait)