Étiquettes

, , ,

Les Français et l’action associative.

Un « sondage OpinionWay pour HelloAsso » mené auprès d’un échantillon de 1.144 personnes fin septembre, faisait ressortir les éléments suivants :

  • 65% des activités extra-professionnelles, scolaires ou universitaires des personnes interrogées (le sport en club, ou en groupe, l’accès à la culture, la solidarité, le caritatif, l’action sociale…) sont permises grâce à une association.
  • Une famille sur deux en France est engagée dans une association à titre bénévole, ou pour une aide ponctuelle.
  • 90 % des sondés jugent que les associations permettent de créer du lien social
  • 85 % estiment qu’elles manquent de moyens financiers
  • 72 % pensent que les pouvoirs publics ne soutiennent pas suffisamment les associations

Ce dernier item a trouvé une illustration bien verte dès le lendemain, mardi matin 16 octobre 2018, au moment de l’officialisation du remaniement gouvernemental.

« Les 1,3 million d’associations et les quelques 21 millions de Français qui se déclarent engagés dans le monde associatif peuvent légitimement se demander qui est leur ministre de tutelle. La mention « Vie Associative« , qui figurait jusqu’à avant le remaniement dans l’intitulé du portefeuille de Jean-Michel Blanquer, est tout simplement rayée de la liste », observe HelloAsso, il s’agit là d’un « symptôme du peu de reconnaissance à un secteur pourtant capital « concentrant  » selon les chiffres 9 à 10 % de l’emploi privé » ».

« Si le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, était jusqu’au remaniement »en charge de la jeunesse et de la vie associative », il n’est désormais plus en charge que de la jeunesse ». « Même oubli symptomatique dans l’intitulé de son secrétaire d’Etat Gabriel Attal, qui fait son entrée au gouvernement pour s’occuper « de la jeunesse et de la mise en place du service national universel » ». « Après les coupes budgétaires dans les contrats aidés, la suppression aujourd’hui d’un ministère en charge des associations est une nouvelle preuve du peu de considération que porte ce gouvernement au monde associatif en France ».


Mikaël Lozano, La Tribune, titre original : « La vie associative, grande oubliée du remaniement ? » – Source (Extrait)