Étiquettes

, , , , ,

Gérer les amis et les affaires financières avant tout … pas beau l’avion !

 […] Emmanuelle Wargon, jusqu’ici directrice des affaires publiques et de la communication de Danone, atterrit comme secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique, François de Rugy [A-t-il été mit (comme Castaner) sous surveillance ou pour anticiper un départ du ministere ? – MC].

Danone est pointé par l’ONG Break Free From Plastic comme l’un des plus gros responsables de la pollution aux déchets plastiques de la planète, derrière Coca-Cola, Pepsi et Nestlé. Et le géant agroalimentaire faisait aussi partie en 2016 des 25 entreprises françaises épinglées par le WWF pour leur rôle dans l’épuisement des écosystèmes.

Emmanuelle Wargon [47 ans, mariée à un urgentiste, 3 enfants] rejoint au gouvernement l’ex-DRH de Danone Muriel Pénicaud (Ministre du Travail).

A l’hôtel de Roquelaure, elle remplace Sébastien Lecornu, qui s’était vu confier la fermeture de la centrale de Fessenheim ou le projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure. Et travaillera avec une autre secrétaire d’Etat venue du privé : Brune Poirson, ancienne cadre de Veolia. Diplômée de Sciences-Po et HEC, Wargon, fille de Lionel Stoléru, était à l’ENA avec Edouard Philippe, lui-même ancien lobbyiste d’Areva. […]


Coralie Schaub, Libération – Titre original : « Emmanuelle Wargon passe sans transition du lobbying à l’écologie » – Source (Extrait)