Mots-clés

, , , , , ,

Le journal spécialisé dans les informations financières, annexe vassal de Bercy et des ministres de l’economie et des budgets se fait le chantre des mefaits petits et grands bons selon certains très mauvais selon d’autres en matières financières, ponctions diverses délivrées par le gouvernement. MC

Note : Les titres sont des liens menant aux articles.

Aéroports de Paris  : feu vert de l’Assemblée à la privatisation

Les Echos, Le 04/10

  • Elle sera toutefois encadrée par « un cahier des charges strict », qui doit permettre à l’Etat de passer « à une logique d’investissements dans l’avenir », a précisé Bruno Le Maire.

Les radars routiers devraient rapporter 12 % de plus en 2019

Renaud Honoré, « Les Echos » Le 03/10

  • Les radars routiers devraient rapporter plus de 1,23 milliard d’euros aux caisses de l’Etat l’an prochain, soit 50 % de plus par rapport à 2016.

Les niches fiscales dépassent 100 milliards d’euros en 2018

Auteur Guillaume de Calignon, « Les Echos », Le 30/09

  • Selon une note de Bercy, le montant des niches fiscales a atteint 100,4 milliards d’euros cette année. En revanche, il devrait diminuer de 2 milliards d’euros en 2019,

La dette française a passé le cap des 100 % du PIB en 2017, mais reflue cette année

Renaud Honoré, « Les Echos » Le 28/09

  • La dette publique s’est établie à 99 % du PIB en juin 2018, a indiqué ce vendredi l’Insee qui l’a réévaluée à 100,9 % mi-2017 après la décision d’intégrer SNCF Réseau

Les bonnes recettes du nouvel impôt sur la fortune immobilière

Ingrid Feuerstein, « Les Echos » Le 25/09

  • Issu de la réforme de l’ISF l’an dernier, l’IFI devrait rapporter 1,53 milliard d’euros en 2019. C’est presque deux fois plus que les estimations faites lors de sa création.

Budget  : huit retraités sur dix vont perdre du pouvoir d’achat d’ici à 2020, selon l’OFCE

Renaud Honoré, « Les Echos » Le 27/09

Selon une étude du centre de recherches, 79 % des retraités verront leur pouvoir d’achat amputé à l’horizon 2020 du fait des mesures du gouvernement, avec une perte moyenne de 400 euros


Voilà de quoi « rassurer » les personnes vivant dans la pauvreté, sous le seuil de pauvreté, les chômeurs et combien de retraités  de même que les nombreuses et  nécessaires associations caritatives palliant à la défection du gouvernement sans malheureusement aucune aide significative autre que des encouragements … MC