Vu de l’étranger : la démission de Collomb.

Emmanuel Macron a finalement accepté la démission du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, mardi 2 octobre, après l’avoir dans un premier temps refusée. Un nouveau revers pour le président français qui fait couler de l’encre à l’étranger.

Il a fini par céder : après avoir rejeté la demande de démission de Gérard Collomb, lundi 1er octobre, Emmanuel Macron a finalement accepté le départ du ministre de l’Intérieur, l’un de ses premiers soutiens, avec qui les relations s’étaient tendues depuis plusieurs mois. Le ministre de l’Intérieur français, soutien de la première heure du candidat Emmanuel Macron, vient avec fracas de démontrer qu’il ne croit plus guère dans ce quinquennat”, assène Le Temps.

Pour le journal suisse, ce départ a une grande force symbolique, car Gérard Collomb n’était pas seulement l’un des “piliers de la Macronie” : cette démission “témoigne de la crise profonde qui s’est installée entre l’exécutif et les territoires, dont le ministre de l’Intérieur a la charge”, explique le quotidien. “C’est un nouveau coup dur pour un président en chute dans les sondages”, relève The Wall Street Journal, qui met ce départ en parallèle avec celui de Nicolas Hulot, en août.

En Espagne aussi, El Periodico de Catalunya souligne que “Macron perd un autre de ses poids lourds du gouvernement”, Gérard Collomb ayant hérité de la lourde tâche de gérer la sécurité “d’un pays qui vit avec l’épée de Damoclès du terrorisme au-dessus de la tête”, selon le journal espagnol.

“Surréaliste !”

El Pais précise que Hulot et Collomb étaient “les deux alliés les plus précieux de Macron, le premier en raison de sa popularité et le second parce qu’il faisait partie du cercle des proches du président et s’était révélé d’une loyauté inébranlable”. Le quotidien espagnol résume le sentiment qui règne selon lui en France : “Pour la première fois, le président donne l’impression de ne pas contrôler ses troupes.”

Un enchaînement de mauvaises nouvelles pour le chef de l’État qui prouve, d’après le journal belge Le Soir, que “rien ne va décidément plus en Macronie…” Et le quotidien bruxellois d’enchaîner :

 On pensait en avoir déjà vu pas mal d’affaires depuis l’arrivée de la Macronie : Benalla, les différentes affaires des ministres avant leurs nominations (Nyssen, Borne, Buzin, etc.) et pendant l’exercice de leur ministère (Nyssen secte et dérives immobilières), les frasques d’un de Rugy, quelques départs de députes du groupe « En Marche » de l’Assemblée Nationale et des renâclement en son sein à suivre les ordres de la présidence; sans oublier le départ « obligé » d’un Bayrou, la démission de Nicolas Hulot du ministère de l’Écologie et maintenant voilà que le ministre de l’Intérieur – le premier des marcheurs ! – impose sa démission au chef de l’État… et demain …


Corentin Pennarguear – Courrier international, -Titre original : « Démission de Collomb : “Rien ne va plus en Macronie” » – Source


 

12 réflexions sur “Vu de l’étranger : la démission de Collomb.

  1. Le Jardin Secrêt De Marguerite 03/10/2018 / 19:32

    Le bateau coule ….les rats quittent le navire? Plus aucune confiance aux hommes politiques…tous les mêmes…

    • Libres jugements 03/10/2018 / 20:02

      Difficile de mettre tout le monde dns le même bateau …. Mais je reconnais que cette « clique autour de Macron ne m’inspirait aucune confiance des le début …. Des tournes vestes sans foi sans but autres que l’égoïsme, et aux avantages liées.

      • Le Jardin Secrêt De Marguerite 06/10/2018 / 14:31

        Que pouvons nous faire?

        D’autres partis se déchirent, nul ne veut s’unir pour nous Français..

        L’union fait la force !!!

        • Libres jugements 06/10/2018 / 16:36

          Bonjour,
          Il me serait facile de répondre à votre questionnement : « que pouvons-nous faire ? » par une réponse toute bête et simple : « la révolution »!.
          Est-ce pour autant que cela résoudra tous les problèmes ?

          Hélas je ne pense pas qu’une révolution puisse être « faite » sans être contre quelque chose (finances, biens immobiliers, etc.), contre des gens (différences de classes, de pensées, d’orientations sexuelles, de cultes), contre un système de société (libérale, dictatoriale, répressive, financière), or une revolution pour être viable, ne peut « tourner » qu’avec une dictature.
          Il est absolument vrai que si toute la terre était dans une situation sociétale telle que Karl Marx la décrite, peut-être, et je dis bien peut-être, qu’une société collectiviste pourrait voir le jour. Mais c’est alors sans compter sur la cupidité humaine, la volonté de certaines personnes de domination.

          En un mot comme en cent, Il serait beaucoup plus judicieux d’obtenir pour chacune-chacun de pouvoir vivre décemment de son travail dans des conditions de respect de l’être humain et sans oublier qu’à l’avenir la robotisation supprimera bon nombre d’emplois et qu’il faudra bien que les humains vivants sur terre puissent acheter les produits réalisés. I

          l y a donc plusieurs niveaux de réflexion à avoir pour que naisse une société plus équitable que celle que nous vivons en ce XXIe siècle. Ce qui ne peut être décrit en quelques lignes, au coin d’un blog

          Avec tout mon respect
          Michel

          • Le Jardin Secrêt De Marguerite 06/10/2018 / 18:43

            merci pour ce développement très intéressant !
            Mais c’est alors sans compter sur la cupidité humaine, la volonté de certaines personnes de domination.Michel (excusez ma familiarité) c’est tout cela qui fait peur !
            Les vraies valeurs se perdent et tout parait normal à beaucoup..La méthode Dolto a fait bien du mal !!! Allons nous devenir des robots? Le sommes nous pas déjà?
            Tout est sali,souillé le respect n’existe plus et nous sommes out si nous ne suivons pas la voie des moutons…
            Passez un bon weekend .

            • Libres jugements 06/10/2018 / 18:52

              Làa vous sortez MMMMM??? du théme et ce n’est pas non plus pour me déplaire … mais chaque chose en son temps.
              Michel … Pas froissé … mon prénom est connu par beaucoup sur ce blog.

              Enfin avant de vous souhaiter un bon dimanche … si vous voulez discuter en dehors du blog voici mon adresse mcgrospierres@gmail.com mais aucune arrière pensée n’y est attachée.
              Cordialement
              Michel

              • Le Jardin Secrêt De Marguerite 06/10/2018 / 19:37

                je vous remercie de la confiance que vous voulez bien m’accorder 🙂
                Bonne soirée.
                ps:je ne juge pas! je constate que nous sommes des pions sur leurs échiquiers.

    • Libres jugements 03/10/2018 / 20:53

      C’est vrai J’attendrais …. non pas le messie (car je suis athée) … mais ceux, celui qui présentera un société basé sur l’équité et le respect de tous les humains. Peut-être serais-je décédé (certainement) avant de connaitre cela, car avant il faudrait d’abord un changement de mentalité général, que cesse l’individualisme, le chacun pour soi.
      J’avais 27 ans en 68 et je croyais a une société nouvelle… c’est beau de pouvoir dire SI ….
      Bonne soirée l’amie
      Michel

  2. 15ansdemafia 03/10/2018 / 21:44

    Une autre hypothèse ayant motivé son départ est qu’en tant que ministre de l’intérieur il peut tout savoir sur tout le monde. Qui peut savoir ce qui lui a été rapporté sur l’affaire Benalla ou sur tout ce petit monde qui gravite autour de Jupiter ? Il ne savait pas à l’origine donc on lui avait déjà caché, il a demandé, il a appris, il préfère quitter le navire tant qu’il n’est pas en train de piquer dans les profondeurs. En gros, il ne veut pas être associé à un futur scandale ou d’autres affaires à venir et qui entacheraient son image. La partie est perdue d’avance, autant que cela soit sans lui. Mais ce n’est qu’une hypothèse.

  3. jjbey 03/10/2018 / 22:58

    Oui Macron avait raison: ça dégouline mais ce n’est que de la transpiration, une bonne suée car la température monte au fur et à mesure que les sondages plongent. Je ne le plains pas mais je plains Margueritte et tous ceux qui mettent tous les hommes politiques dans le même sac car pour eux il n’y a pas de sortie possible. Relevons le défi et prenons le pouvoir.

    • Le Jardin Secrêt De Marguerite 04/10/2018 / 10:26

      jjbey a dit:
      Plaignez notre genre humain et ce qu’il va devenir
      Aucun n’est capable de s’unir pour changer le fonctionnement des gens qui nous dirigent..
      Ils ne travaillent pas pour un pays mais pour eux et tout ce qui touche à l’argent et à leur ego surdimensionné.

      Lequel n’a pas eu les mains sales jjbey, dites le moi?

Les commentaires sont fermés.