Étiquettes

, ,

Chômage, déficit, pouvoir d’achat : pas d’effet Macron assure Denis Jeambar dans Challenges.fr, dans cette presse de droite lue en majorité par les cadres et entrepreneurs ayant pourtant porté Emmanuel 1er sur le trône. De la à dire ou prédire un retournement de vestes …. MC

 […] [Avec ce deuxième été, sonne] […] l’heure du premier bilan et la fin des espérances jaillies de la victoire. Bref, c’est le temps du retour au réel.

[…] Le chef de l’État  […] a déclaré urbi et orbi qu’il était là pour obtenir des résultats et non pas pour bercer les Français de vaines promesses et leur raconter, comme tous ses prédécesseurs, des calembredaines.

Cette ambition définissait le nouveau monde qui allait naître.

[…] la réalité n’est pas du tout celle prévue.

[…]  elle  […] explique le discrédit qui affecte de plus en plus le Président et que l’affaire Benalla, symptôme d’une inquiétante dérive monarchique et d’une déconnexion complète avec l’opinion, ne peut qu’aggraver.

D’autant que, comme tous les séismes, de sérieuses répliques – parlementaires, médiatiques ou judiciaires – peuvent encore survenir à la rentrée.

Si, comme on le dit autour de lui, le Président pense que l’affaire Benalla est derrière lui, il se trompe, […].

[A quel moment sera décide un gouvernement 2, virant ceux portant des casseroles les plus voyantes ? MC]

Jupiter seul dans son Olympe.

Pas de miracle dans le premier bilan macronien. […] Sur le grand tableau de bord de l’économie française, en fait, rien n’est au vert. Tout est à l’orange pour ne pas dire dans le rouge en dépit des déclarations militantes des soldats d’ En Marche sur le redémarrage du pays.

Une chose est certaine : [aucun vrai] rebond n’est pas dans les statistiques et de moins en moins dans les têtes [des Français].


Source Challenges (Extrait)