Mots-clés

Oui j’suis t’en vacances mais je ne peux pas laisser passer cet entre-filet … MC

Une consolation pour Macron : l’affaire Benalla est parvenue à éclipser le contenu explosif du rapport CAP 22, qui préconise 30 mil­liards d’économies à la hache dans les services publics, et dont la publication a viré à la guignolade…

Le 19 juillet, alors que les grandes lignes du rapport vien­nent de fuiter dans « Le Figaro », Édouard Philippe reçoit à Matignon les 44 membres du Comité d’action publique 2022, pour les remercier de leurs tra­vaux.

Le Premier ministre, sou­cieux d’éviter une série de po­lémiques, s’accroche encore à son calendrier et leur affirme :

« Nous publierons quatre ou cinq textes de transformation publique d’ici à fin octobre et nous publierons le rapport com­plet à ce moment-là. »

Las ! le lendemain, 20 juillet, le syndi­cat Solidaires du ministère de l’Économie met le rapport in­tégral en ligne, au nez et à la barbe de Matignon.

  • Et même à la barbe… des membres de CAP 22, qui n’avaient toujours pas eu droit à une copie !
  • Ils ont dû attendre le soir du même jour pour que la copré­sidente de CAP 22 leur en adresse enfin un exemplaire, par mail.

Le gouvernement avait pour­tant pris toutes ses précau­tions : les membres du Comité avaient été invités à consulter le rapport « entre 12 heures et 15 heures (sic) », dans une pièce fermée, le 25 avril, sans pouvoir l’emporter et en laissant leurs téléphones à l’entrée pour évi­ter les photos…

C’était bien la peine !