Mots-clés

Ce Roi Macron … oui mais …est-ce Louis XVI, les jours a venir risques d’être mouvementées

Affaire Benalla : «S’ils cherchent un responsable,

le seul responsable c’est moi»      Dixit Macron

Ces événements qui bougent – Paris 24 juil. 2018, 21:21


Sortant enfin de son silence sur l’affaire Benalla, le président de la République s’exprime ce 24 juillet à la Maison de l’Amérique latine, à Paris, devant les députés de sa majorité. Il estime être le seul «responsable» dans cette affaire.

Alors que les élus de l’opposition le pressent ces derniers jours à s’exprimer sur l’affaire Benalla, Emmanuel Macron est sorti de son silence ce 24 juillet à la Maison de l’Amérique latine à Paris à l’occasion de la fin de session parlementaire des députés LREM.

Il a déclaré : «On ne peut pas être chef par beau temps. S’ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu’ils viennent le chercher. Je réponds au peuple français […]. C’est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla. C’est moi qui ai confirmé la sanction.»

« La République exemplaire n’empêche pas les erreurs.
Personne, personne auprès de moi ou dans mon cabinet n’a jamais été protégé ou soustrait aux règles, aux lois de la république, au droit de tous les citoyens. » @EmmanuelMacron#Macronpic.twitter.com/Jc7OOUYWpU

— Aurore Bergé (@auroreberge) 24 juillet 2018

«Ce qui s’est passé le 1er mai a été pour moi une trahison», a-t-il affirmé devant les élus, selon Bruno Fuchs, député LREM apparenté Modem de la 6e circonscription du Haut-Rhin.

Ce soir, devant les parlementaires de la majorité, le Président de la République a assumé toutes ses responsabilités, dénonçant la République des fusibles et de la haine.

 « Ce qui s’est passé le 1er mai est grave et a été pour moi une trahison. Le seul responsable, c’est moi. » https://t.co/ULz3g4PSu4

— Laurianne Rossi (@lauriannerossi) 24 juillet 2018

Par ailleurs, le chef de l’Etat a vertement critiqué «la République des fusibles, la République de la haine».

« Le seul responsable c’est moi. Ça n’est pas la république des fusibles ! » @EmmanuelMacron s’exprime devant les parlementaires #LREM et assume ses responsabilités. pic.twitter.com/ci5ClLxNp5

Jean-Marie Fiévet (@JeanMarieFIEVET) 24 juillet 2018

«Personne dans mon cabinet n’a jamais été soustrait aux lois de la République. Jamais», a par la suite martelé le chef de l’Etat.

« La République exemplaire n’empêche pas les erreurs.
Personne, personne auprès de moi ou dans mon cabinet n’a jamais été protégé ou soustrait aux règles, aux lois de la république, au droit de tous les citoyens. » @EmmanuelMacronpic.twitter.com/feG2MKQ2mu

— Mustapha Laabid (@mustapha_laabid) 24 juillet 2018

C’est la première fois que le locataire de l’Elysée s’exprime sur l’affaire Benalla depuis les premières révélations du journal Le Monde. Le quotidien avait publié, le 18 juillet dernier, une vidéo montrant les agissements de l’ancien collaborateur du président de la République Alexandre Benalla lors d’un rassemblement en marge des manifestations du 1er mai.


Source RT France –