Étiquettes

Voilà qui ne rassurera personne

Fort avec les faibles, faible avec les forts. Serait-ce l’aspect de la personnalité de Donald Trump qui avait jusque-là échappé aux observateurs ? Le bilan de la visite en Europe du troll de la Maison Blanche peut le laisser penser.

De plus en plus fantasque, Trump s’est ingénié au cours de ces quelques jours à embarrasser ses alliés les plus proches, quand il ne les insulte pas, puis à amadouer une Russie hostile à l’Occident et décidée à faire admettre les faits accomplis de sa politique étrangère en Crimée, en Ukraine ou en Syrie.

La politique de compromis avec l’Union européenne de Theresa May, dit Trump, est nulle et aboutira à empêcher tout accord commercial avec les Etats-Unis. Quant aux Européens, ils devraient cesser de courir après la chimère d’une unité factice et, surtout, financer leur propre défense au lieu de compter sur la bienveillance américaine.

Le tout couronné par la bénédiction publique donnée à Vladimir Poutine le lundi, suivie d’une rétractation tout aussi péremptoire le mardi, reconnaissant l’interférence russe dans la campagne présidentielle.


Laurent Joffrin – Edito Libération – Source (Extrait)