Mots-clés

Ce n’est certes qu’un sondage et nous savons combien ceux –ci portent à interprétation, mais il traduit le malaise gagnant surtout une très grande partie des salariés et retraités et d’un autre coté la débauche de reportages sur l’hôte temporaire de l’Élysée, Bientôt Macron qui lace ses chaussures lui-même, qui se maquille seule pour économiser, qui porte deux jours de suite le même costard et bientôt la déclaration solennelle : « je ne porte que des vêtements français » …MOA, etc… Oui je « galège » mais a trop en faire sur sa personne cela ne cache pas la pauvreté grandissante et l’excès d’aise d’autres MC

À première vue, rien de très inquiétant pour Emmanuel Macron. Dans la vague de juillet du baromètre YouGov pour Le HuffPost et CNews, le président de la République perd un petit point. Son action est saluée par 32% des personnes interrogées, ce qui est son niveau moyen depuis son gros décrochage à la fin de l’hiver.

Seulement, trois chiffres ont de quoi l’interpeller.

  • Le premier, qui peut l’inquiéter, concerne les mauvaises opinions à l’égard de son action. Jamais elle n’a été autant désavouée qu’en juillet. Ainsi, 59% des sondés portent un regard défavorable sur celle-ci. C’est cinq points de plus qu’en juin et un de plus qu’en mars, le précédent record. C’est surtout 23 points de plus qu’il y a un an.

« Le Président de la République semble payer ses dernières sorties médiatiques, sa fermeté sur la question migratoire avec l’Aquarius et autres polémiques liées à la vaisselle de l’Elysée ou encore l’installation d’une piscine hors-sol au Fort de Brégançon », note YouGov.

  • Le détail de sa popularité est également instructif sur la manière dont sa politique est ressentie; elle est bien vue chez les sympathisants Les Républicains (+10 points en un mois) qui sont désormais 51% à la juger favorablement.
  • Surtout qu’Emmanuel Macron baisse partout ailleurs, particulièrement chez les sympathisants Ils ne sont plus que 25% (-15 points) à la soutenir.

 


Alexandre Boudet, Le Huffington Post – Titre original : « L’action de Macron plus désavouée que jamais en juillet, la popularité de Philippe plonge aussi » – Source (extrait) – Lecture libre à cette adresse :