Étiquettes

,

Chanoine jupitérien, c’est être à la fois catholique et païen, et, de prime abord, on risque d’y perdre son latin.

Entrevue du Pape et Macron – Dessin de Lefred-Thorou

Mais le nouveau chanoine honoraire de Saint-Jean-de-Latran n’est pas à ce genre de contradiction près. Le chantre du « en même temps » s’en est fait une spécialité bien avant d’être reçu au Vatican. La visite du président des riches, qui n’a pas accueilli l’« Aquarius », au pape, porte-parole des pauvres et des réfugiés (même s’il n’en accueille guère), n’est qu’une preuve de plus de cette paradoxalité.

Et, parmi les nombreux thèmes survolés (bioéthique, PMA, Proche-Orient, etc.) en cinquante-sept minutes dans cette entrevue papale, celui de la crise des migrants, […] On épargnera au chanoine pénitent ses contradictions d’un passé récent. Celles du temps où, voilà juste un an, il voulait « partout des hébergements d’urgence » pour ne plus voir « des hommes, des femmes dans les rues, dans les bois ». […]

En un an, la politique d’immigration et d’asile a changé, mais pas les contradictions. Le chanoine honoraire […] donne quant à lui, l’impression de dire tout et son contraire, […], en veillant à tirer son épingle dans ce jeu européen du chacun pour soi et les migrants pour les autres. Et à se parer, pour l’image pieuse, des habits du chevalier blanc. […]

On ne sait si le pape aura été sensible à cette diversité très pragmatique des arguments de ce chanoine honoraire venu chercher son onction et, en même temps, celle de l’électorat catholique.


Erik Emptaz – Le Canard Enchainé, mercredi 27 juin 2018 – Titre original « L’Habile fait le Chamoine » – Source (Extrait)