Mots-clés

, ,

Franchement est-ce ce type d’info qui va vous permettre d’entrevoir une amélioration de votre pouvoir d’achat ????  Pendant ce temps là le gouvernement nous arrange des sauces à la grimace, n’en doutez pas …MC

 

La petite piscine qui éclabousse

Six mois, au moins, que les services de l’Élysée planchaient sur le projet de piscine du fort de Brégançon. Soucieux d’éviter que cette histoire de bain fasse trop de remous, le cabinet de Macron avait d’abord imaginé tout planquer.

Ainsi, les services du patrimoine du ministère de la Culture [Nylsen peut-etre !] ont reçu l’ordre de phosphorer sur la création d’un réservoir incendie « piscinable » (sic) tout l’été.

Pas de bol : le fort étant déjà équipé de toutes les arrivées d’eau nécessaires pour combattre le feu, cette idée de camouflage a dû rapidement être abandonnée. Et, aujourd’hui, c’est l’Elysée qui patauge…

Dessin de R. Dutreix


Et le canard de délirer  ….

Souriante, l’épouse du Président nous accueille sur la terrasse du fort de Brégançon (Var) pour s’expliquer sur une affaire d’Etat.

QUESTION. — Brigitte, une piscine dans cette résidence officielle, est-ce bien nécessaire ?

BRIGITTE MACRON. Bien sûr ! Impensable que je continue à poser en maillot de bain sur une plage publique, comme je l’ai fait à la une de « Match » en août 2016. Dorénavant, je poserai au bord de cette piscine. Quant à Emmanuel, il pourra relire tout le philosophe Ricoeur sur un fauteuil gonflable.

  1. Le coût est estimé à 34 000 euros.
  2. M. — C’est peanuts ! Nous sommes la risée de nos amis hyper-riches, qui ignorent qu’elle sera remplie de 48 m3 d’eau minérale.
  3. On peut connaître les dimensions ?
  4. M. — Modestes… Plus grandes que celles d’un pédiluve mais suffisantes pour que les Canadair y remplissent leurs soutes en cas d’incendie de forêt.
  5. Allez-vous inviter les Trump ?
  6. M. — C’est compliqué : Donald est d’accord, mais Melania veut faire piscine à part.
  7. Le Président aime-t-il la natation ?
  8. M. — Il préfère être en marche sur l’eau. Mais il nage très bien.
  9. Et vite ?
  10. M. — Très vite. Et, pour ne pas couler ce balourd d’Edouard Phillippe, il s’engage à ne pas dépasser les 80 km/h.

Propos (presque) recueillis par Frédéric Pagés


Le Canard Enchainé  – Mercredi 27 juin 2018