Les milliardaires français champions de l’enrichissement en 2018

L’agence américaine Bloomberg a publié, mercredi 16 mai, son premier “indice des milliardaires” de l’année. Les grandes fortunes françaises se portent très bien et voient leurs capitaux augmenter plus rapidement que ceux de leurs concurrents étrangers.

Depuis le 1er janvier 2018, les 500 personnes les plus riches de la planète ont vu leur fortune augmenter de “moins de 1 %”, d’après l’indice des milliardaires de Bloomberg. Les 13 Français qui font partie de ce panel ont, eux, ajouté 27,6 milliards de dollars, soit 23,3 milliards d’euros, à leur fortune.

Soit une augmentation de 12 %.

 “C’est presque le double des gains réalisés par les plus riches du Japon, deuxième pays de ce classement, depuis le début de l’année”, pointe Bloomberg.

”On dirait une mode”, écrit l’agence de presse économique américaine, soulignant que cette avancée française est due à deux noms en particulier : Bernard Arnault et François Pinault, qui auraient gagné à eux deux 22,3 milliards de dollars en un peu plus de quatre mois.

Les deux hommes d’affaires, spécialisés dans le luxe et les arts, profitent de “la nouvelle demande pour les produits de luxe en Chine et [d’]une présence accrue dans le commerce en ligne, qui ont dynamisé les ventes et propulsé leurs deux groupes parmi les entreprises françaises à la plus forte capitalisation”, analyse Bloomberg.

Les bons résultats de la société de vente aux enchères Christie’s ont aussi contribué à la fortune de M. Pinault, selon l’agence.

Bernard Arnault reste toutefois l’homme le plus riche d’Europe, avec une fortune estimée par Bloomberg à 76,4 milliards de dollars.


Lu dans Courrier Int. Publié le 17/05/2018 – Source


 

 

2 réflexions sur “Les milliardaires français champions de l’enrichissement en 2018

  1. jjbey 22/05/2018 / 17:16

    Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles. Les poches de nos deux champions doivent être bien cousues car le ruissellement se fait attendre.

  2. fanfan la rêveuse 23/05/2018 / 07:19

    Bonjour Michel,
    Triste constat, lorsqu’on pense que le monde du travail souffre, qu’on demande aux salariés de travailler gratuitement, qu’on licencie, qu’on abreuve les actionnaires. Comment peut-on agir ainsi et ne pas comprendre qu’il est anormal et négatif d’agir ainsi, il est pourtant évident que cela met à mort les entreprises…
    Qu’en je dis que le pouvoir et l’argent rendent bête !
    Bonne journée Michel !
    🙂

Laisser un commentaire