Étiquettes

,

Ce 4 avril [2018], lors d’une réunion publique à la Bourse du travail, François Ruffin, Fréderic Lordon et ses amis ont fixé une date pour une “grande manifestation nationale commune” le 5 mai.

Objectif ? Faire converger les luttes contre “Macron et son monde”.

[…] Étudiants en lutte contre la loi Vidal, cheminots opposés à la réforme du rail, femmes de chambre tout juste sorties d’une grève victorieuse contre les cadences infernales, infirmières mobilisées dans les “luttes invisibles” des Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), caissières de Carrefour en grève contre les suppressions d’emplois : dans l’imposante salle Ambroise Croizat, pleine à craquer – des centaines de personnes n’ont pas pu rentrer –, les doléances se succèdent avec force. […]

… François Ruffin propose [samedi 5 mai 2018] l’organisation d’une « grande manifestation nationale commune » contre « Macron et son monde ».

Proposition adoptée dans la foulée à la quasi-unanimité au vote à main levée, et qui fait l’objet d’une pétition en ligne. Le député de la France insoumise, qui avait ici même initié Nuit debout en 2016, auréolé de son documentaire Merci Patron !, est fidèle à son engagement de garder un pied en dehors de l’Assemblée. […]

En conclusion, l’économiste et philosophe Frédéric Lordon, qui avait apporté la veille son soutien aux étudiants grévistes de la fac de Tolbiac, sonne la charge : « Il faut que tous sachent qu’ils ont les moyens de faire dérailler le convoi. Ce que nous voulons ? C’est le mouvement de masse. Si l’offensive est générale, nous voulons le débordement général. Il existe une issue. Rassemblez-vous, luttons, c’est le moment ! »


Mathieu Dejean – Les Inrocks – Titre original : François Ruffin et Fréderic Lordon appellent au débordement général le 5 mai Source (Extrait)