Mots-clés

, , , , ,

 comme s’en vante in English,  Macron !

Dévoilant son classement des Français les plus riches, le magazine « Forbes » (10/3) dénombre pas moins de 40 milliardaires en dollars (38 en euros)…

Numéro 1 désormais incontesté (et numéro 4 au niveau mondial), Bernard Arnault, qui, après avoir distancé d’une tête Liliane Bettencourt l’an dernier (41,5 milliards de dollars, contre 39,5), creuse l’écart avec sa fille, Françoise, qui a depuis hérité : 72 milliards contre 42,2…

Explication : Arnault a quasiment doublé sa fortune en un an, en renforçant l’emprise de sa holding sur le groupe LVMH et en bénéficiant de l’envolée des actions du groupe, de 145 à 246,5 euros.

Arrivant bon 3eme derrière ces deux-là, François Pinault a aussi le mors aux dents, doublant quasiment, lui aussi, sa fortune en un an, de 15,7 à 27 milliards de dollars. Une percée due à la santé insolente du groupe Kering, dont l’action a gagné 70 %, le chiffre d’affaires 44,6 % et les bénéfices 119,5 % en un an !

A côté de ces deux champions du luxe qui caracolent autour de l’héritière de L’Oréal, Serge Dassault, classé 4eme, la joue moins supersonique, en passant néanmoins de 16,1 à 22 milliards, grâce aux ventes d’armes, de Rafale, etc., dans le monde.

Enfin, malgré les déboires de Lactalis, son discret patron, Emmanuel Besnier, s’empare de la 5eme place, en passant de 12 à 14,7 milliards.

Comme le souligne férocement « Forbes » France, ledit Besnier éjecte du top 5 Patrick Drahi, le patron d’Altice, qui dévisse à la 11eme place, avec une modeste progression de 6 à 7,1 milliards… Plus de 1 milliard supplémentaire, tout de même…

De quoi [comprendre les revendications des] 63 millions de Français restants, avec leurs revenus nettement plus moyens.


DF. – Le Canard Enchainé du 14/03/2018