Étiquettes

, , ,

Le groupe Vinci affiche un résultat net pour 2017 en hausse de plus de 15 %.

La branche autoroutes du groupe Vinci a « en 2017, le chiffre d’affaires a progressé de 3,2 %, pour atteindre 5,3 milliards d’euros ».

Un chiffre largement tiré par « la bonne dynamique » du trafic poids lourd, en augmentation, sur un an, de 4,3 %, selon les résultats du groupe présentés début février. « Le résultat net du réseau s’élève à 1,3 milliard d’euros (quand) le chiffre d’affaires de la seule société ASF a augmenté de 3,6 % »,

Un régal pour les actionnaires et pourtant les directions des trois établissements de Vinci Autoroutes persistent à ne mettre sur la table qu’une proposition d’enveloppe salariale de « 1,5 % d’augmentation globale, composée d’une part d’augmentations générales variant de 0,6 % à 1,20 % selon les catégories de salariés, et d’augmentations individuelles pour les cadres notamment de 0,30% à 0,90% »,

« Depuis de trop nombreuses années maintenant, les sociétés d’autoroutes privilégient les dividendes de leurs actionnaires au détriment des “premiers de corvée” qui quotidiennement assurent leur mission de service public et trop souvent au péril de leur vie. »


Sources diverses de la presse écrite.