Étiquettes

,

C’est un tout petit livre contenant l’expression de vie dans des phrases sans pathos, décrivant des combats pour quelques millièmes d’avancées qui sont autant de succès vers une reconstruction.

Un opuscule qui ne saurait laisser indifférent le lecteur ….

Grand Corps Malade – Patients

À tout juste 20 ans, alors qu’il chahute avec des amis, Fabien heurte le fond d’une piscine. Les médecins diagnostiquent une probable paralysie à vie. Dans le style poétique, drôle et incisif qu’on lui connaît, Grand Corps Malade relate les péripéties vécues avec ses colocataires d’infortune dans un centre de rééducation. Jonglant entre émotion et dérision, ce récit est aussi celui d’une renaissance.

« Quand tu es dépendant des autres pour le moindre geste, il faut être pote, avec la grande aiguille de l’horloge. La patience est un art qui s’apprend patiemment. »


Grand Corps Malade, de son vrai nom Fabien Marsaud, est né en 1977, sous le soleil de la Seine-Saint-Denis. Enfant, il veut devenir prof de sport. Mais la vie lui réserve un autre destin. Armé d’une béquille et d’un stylo, il se lance dans la musique : en 2006, son premier album, Midi 20, se vend à plus de 600 000 exemplaires et l’artiste est primé deux fois aux Victoires de la musique.

« Grand Corps Malade réussit la prouesse de décrire l’horreur absolue en y ajoutant des touches d’humour et de jubilatoires formules poétiques. »

Le Nouvel Observateur