Mots-clés

, , , , ,

 […] Un jour de 1966, Georges Pompidou aurait ainsi déclaré : « Arrêtez d’emmerder les Français. Il y a beaucoup trop de lois, trop de règlements dans ce pays. » Depuis qu’elle a été exhumée, cette injonction […] a été reprise par [tous ceux qui portent un] discours libéral ou à des vœux de flexibilité pour l’économie française. […]

[…] … aujourd’hui, c’est la phrase totem d’une autre famille politique qui se fait entendre à droite, en plus de celle de Pompidou : « Nos vies valent mieux et plus que leurs profits. » dixit Guillaume Peltier, deuxième vice-président de LR, qui reprend […] le slogan porté par le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), en 2007 : « Nos vies valent plus que leurs profits. » […]

Laurent Wauquiez, nouveau président de LR, a fait son choix. Il n’a pas de mots assez durs contre le chef de l’Etat, ce « président des golden boys de la mondialisation » qui « n’ose même plus parler de nation française, lui c’est la start-up nation ».

Le LR de Wauquiez n’a pas vocation à porter la parole de la France en loden, celle qui réussit, mais à devenir « le parti des sans-voix et des classes moyennes ». Ce qui suppose d’opérer un virage en direction du protectionnisme et du conservatisme social. Une évolution qui ne va pas sans heurts dans un parti qui se pose depuis longtemps en héraut de la « liberté » en matière économique. […]

A l’automne 2017, les députés LR sont allés jusqu’à s’émouvoir de la réduction du nombre d’emplois aidés qui a été décidée par le gouvernement. Privilégiant le terrain régalien aux débats économiques, Laurent Wauquiez a moqué lors du conseil national de son parti, le 27 janvier, la droite d’hier, « une droite gestionnaire au petit pied, décevante, se contentant de débats étriqués dans lesquels nous assumions si peu nos valeurs ».

[…] Je préfère (Guillaume Peltier) parler aux citoyens qu’aux consommateurs. Le mondialisme, c’est l’argent roi. Moi je préfère la récompense du travail et de l’effort. Comme le propose Laurent Wauquiez, l’Etat doit accorder sa priorité aux 2e, 3e ou 50e de cordée, pas seulement aux premiers. « Une manière, aussi, de contrer la dimension sociale du discours de Marine Le Pen, dont l’électorat populaire est ouvertement ciblé par LR. Une forme d’équilibre ».

[…] certains à LR semblent reprendre aujourd’hui les mots d’ordre de la CGT, regrette Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France.

Les milieux économiques sont inquiets de l’évolution de la droite, [d’autant que L.] Wauquiez a de son côté prôné une forme d’équilibre en défendant un retour aux 39 heures (payées 37 heures) ou la suppression des régimes spéciaux de retraite, mais en se déclarant dans le même temps soucieux de préserver la Sécurité sociale et de contrôler les effets du libre-échange par le biais de la « préférence communautaire ».

Sa position, il la résume en ces termes : « Plus de liberté à l’intérieur, mais plus de protection à l’extérieur ». Soit la même expression, au mot près, que […] des personnalités comme Philippe de Villiers ou Marion Maréchal-Le Pen. […]


Olivier Faye, Le Monde Titre original : « Wauquiez détourne la droite du libéralisme » Source (Extrait)