Mots-clés

,

Pour la première fois, un membre du gouvernement britannique aura comme responsabilité de trouver une solution à l’isolement social, phénomène qui touche quelque 9 millions de personnes à travers le pays.

C’est un mal souvent invisible.

Selon la Croix-Rouge britannique, quelque 9 millions de personnes se sentent souvent ou toujours seules au Royaume-Uni. Pis, plus de 200.000 personnes âgées ont confié à l’organisation Age UK n’avoir parlé à personne depuis plus d’un mois. Pour le gouvernement de Theresa May, la réponse à ce phénomène passe par la création d’un nouveau portefeuille. La ministre des Sports et de la Société civile Tracey Crouch est ainsi devenue, mercredi 17 janvier, en plus de ses prérogatives actuelles, ministre de la Solitude.

La création de ce titre avait été préconisée par la commission Jo Cox, du nom de la députée assassinée peu avant le référendum sur le Brexit. Rendant hommage au travail de la travailliste sur la question, la Première ministre britannique a salué le fait que “Jo Cox avait reconnu l’ampleur du phénomène de l’isolement social dans le pays et avait décidé de faire tout ce qu’elle pouvait pour aider les personnes touchées”, rapporte The Daily Telegraph.

Un fonds pour soutenir les initiatives locales.

En parallèle, comme l’explique le Yorkshire Post, qui couvre l’ancienne circonscription de Jo Cox, Theresa May a annoncé la création d’un fonds visant à promouvoir les initiatives locales et nationales à destination des personnes seules. Une mesure applaudie par les associations spécialistes de la question.

L’Office national des statistiques a par ailleurs été sollicité, dans le but d’établir une méthode de mesure de la solitude la plus précise possible. Le gouvernement, lui, va désormais examiner la question en profondeur avant de dévoiler un plan à long terme pour apporter des solutions au problème, plus tard dans l’année.


Lu dans Courrier International – Source