Mots-clés

Un minimum de sagesse humaine éviterait bien des malheurs