Étiquettes

, , , ,

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a rendu son rapport…

Au moins nous savons a qui nous avons à faire – Ainsi Muriel Pénicaud sait parfaitement de quoi elle parle lorsqu’elle évoqué le SMIC !, les licenciements!, le chômage!, les restructurations! délocalisations d’entreprises !… c’est la maîtrise de tout cela qui l’a faite millionnaire  … quant aux personnages lambda c’est bien évidemment !!!! …. son dernier souci en tant que ministre du travail !

Hulot … du coup, le vert c’est moi qui le suis … d’apprendre combien ses prestations télévisuelles et ses choix d’amis, lui permettent personnellement de thésauriser sur l’écologie, tout en prétendant lavé plus blanc que blanc, toute en restant soumis aux exigences des lobbies industrielles.

Françoise Nyssen, ministre de la culture ex et future re-éditrice de livres dès qu’elle dégagera de son ministère qui par son action ou accompagne les directives de Macron, est en train de vendre la culture -musées, expositions, monuments, etc.  a des organismes-entreprises privées.

OUI

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a rendu son rapport…

… et pour le moins c’est attristant-écœurant, comment accorder une confiance a ces personnages alors que plus de 5 millions de personnes sont aux chômages et qu’un nombre très important végètent avec un SMIC

MC

Six millionnaires. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique, qui a publié vendredi les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement, a révélé que plusieurs ministres étaient millionnaires, parmi lesquels Muriel Pénicaud, Nicolas Hulot et Françoise Nyssen.

Selon les documents mis en ligne, la ministre du Travail, qui avait été critiquée l’été dernier pour une plus-value réalisée sur des actions Danone du temps où elle était DRH du groupe, a un patrimoine de plus de 7,5 millions d’euros, et le ministre de la Transition écologique de plus de 7,2 millions.

Muriel Pénicaud est notamment propriétaire d’une maison dans les Hauts-de-Seine d’une valeur estimée à 1,3 million d’euros, et d’une maison dans la Somme valant 340.000 euros. Le total de ses contrats d’assurance vie, instruments financiers, comptes courants et produits d’épargne atteint quelque 5,9 millions d’euros. La HATVP avait déjà révélé en juillet qu’elle avait perçu au total 4,74 millions d’euros net de 2012 à 2014, alors qu’elle était directrice des ressources humaines chez Danone.

3,1 millions d’euros pour la société de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot a déclaré une maison de plus de 300 mètres carrés en Corse estimée à plus d’un million d’euros, ainsi que plusieurs autres biens immobiliers en Côte d’Armor et en Savoie dont il est co-propriétaire, d’une valeur totale de 1,9 million.

A cela s’ajoute sa société Eole, qui encaisse ses droits d’auteur et les royalties des produits dérivés Ushuaïa et dont la valeur est estimée à 3,1 millions d’euros, tandis que le total de ses contrats d’assurance vie, instruments financiers, comptes courants et produits d’épargne atteint environ 1,17 million d’euros.

Françoise Nyssen, ministre de la Culture et ancienne patronne des éditions Actes Sud, déclare pour plus de 600.000 euros de biens immobiliers, et 4 millions d’euros pour sa société arlésienne.

Loin des Etats-Unis

La plupart des autres ministres sont beaucoup moins prospères. Le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré un appartement parisien dont il est copropriétaire (à 50 %) évalué à 1,25 million d’euros, et un appartement en Seine-Maritime dont il est également copropriétaire (à 20 %) d’une valeur de 400.000 euros. Le total de ses contrats d’assurance vie, instruments financiers, comptes courants et comptes épargne atteint environ 56.000 euros, et il doit également rembourser un emprunt immobilier de quelque 336.000 euros. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire affiche pour sa part des parts d’une société civile évaluées à 1,5 million d’euros et quelque 168.000 euros de placements financiers.


20 Minutes – Source