Étiquettes

,

[Il vaut mieux s’inscrire au chômage que de travailler, combien de fois avez-vous entendu cette affirmation. Elle est le plus souvent sans absolue réalité, sans chiffres précis, basée sur des ont-dit en affichant un grand dégout envers ces chômeurs, comme si c’étaient leur faute d’être fiché dans ces conditions, des pestiférés. Pire encore les personnes affirmant mordicus connaître telle personne (sans citer de nom) contente d’être payée « à ne rien faire ». A moins que ne soit prononcé le fatidique : « plutôt que d’être payé au SMIC, il vaut mieux être déclaré chômeurs ». Oui combien de personnes affirment-colportent cela bêtement sans être capables d’en dire le nombre exact parmi les plus de 5 millions officiellement recensés ? MC]

Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en octobre 2017 – Chiffres officiels

[mais qui cachent aussi « les radiés », ceux dans l’impossibilité d’être inscrits par manque de régularisations de situation de l’entreprise ayant déposée le bilan, comme ceux qui se débrouillent au « noir », celles et ceux « versés » d’autorité en retraite qui a cause de cette solution ne « toucheront » pas l’intégralité du montant de leur pension… MC]

Fin octobre 2017, en France métropolitaine, parmi les personnes inscrites à Pôle emploi et tenues de rechercher un emploi (catégories A, B, C), 3 483 600 sont sans emploi (catégorie A) et 2 132 400 exercent une activité réduite (catégories B, C), soit au total 5 616 000 personnes.

En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A baisse sur trois mois de 1,0 % (–34.500). Ce nombre progresse de 0,2 % sur un mois (+8.000) et de 0,2 % sur un an.

Sur trois mois, le nombre de personnes exerçant une activité réduite courte (78 heures ou moins dans le mois, catégorie B) diminue de 1,3 % (–2,2 % sur un mois) et celui des personnes en activité réduite longue (plus de 78 heures dans le mois, catégorie C) s’accroît de 2,8 % (+0,7 % sur un mois).

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C diminue sur trois mois de 0,1 % (–5.400). Ce nombre reste stable sur un mois (+100) et progresse de 2,8 % sur un an.

Fin octobre 2017, 671.000 personnes inscrites à Pôle emploi ne sont pas tenues de rechercher un emploi. Elles sont soit non immédiatement disponibles et sans emploi (catégorie D ; par exemple formation, contrat de sécurisation professionnelle, maladie), soit pourvues d’un emploi (catégorie E ; par exemple créations d’entreprise, contrats aidés). Sur trois mois, le nombre d’inscrits en catégorie D diminue de 4,3 % (–0,7 % sur un mois) et le nombre d’inscrits en catégorie E diminue de 5,5 % (–2,6 % sur un mois).

En France (y compris Drom), le nombre de demandeurs d’emploi s’élève à 3.742.300 pour la catégorie A. Sur trois mois, il diminue de 0,9 % (+0,2 % sur un mois et +0,3 % sur un an). Pour les catégories A, B, C, ce nombre s’établit à 5 923 200. Sur trois mois, il est stable (stable sur un mois et +2,8 % sur un an).

Source http://statistiques.pole-emploi.org/stmt/publication