Étiquettes

, , , , , ,

Sur les plans d’architecte, la demeure est sublime. 4 300 m2 de luxe et de confort, situés sur un terrain de 129 hectares, au cœur de la ceinture verte, à une trentaine de kilomètres au nord de Londres.

Dans cet écrin de verdure, Nyn Park offre terrain de tennis et piscine couverts, salle de gym, hébergements indépendants pour les invités. Depuis l’achat du terrain en 2000 et sa construction, terminée en 2011, le véritable propriétaire de cette « maison familiale », comme la décrit son architecte, était inconnu.

Le cadastre britannique faisait apparaître une simple société enregistrée à Jersey, baptisée Bessington Investments Limited.

[…]…  qui se cache derrière les prête-noms du registre de Jersey ?  Il s’agit de Bernard Arnault, le patron de LVMH et première fortune française.

[…] … Juridictions secrètes Pourquoi Bernard Arnault n’a-t-il pas acheté cette propriété en son nom, ou par l’intermédiaire d’une société britannique classique ?

Sollicité sur la légalité de ce montage et pour savoir s’il était déclaré au fisc, l’homme d’affaires s’est refusé à tout commentaire. […]

… Jersey présente aussi d’importants avantages fiscaux. Grâce à ces structures, les détenteurs de propriétés britanniques ont longtemps pu échapper à l’impôt sur les plus-values, aux droits de mutation et même à une partie de la TVA. Si ces avantages fiscaux se sont réduits depuis 2012, l’opacité de Jersey reste quasiment intacte. Le Royaume-Uni a certes imposé à Jersey de lui communiquer le nom des véritables propriétaires de ses sociétés depuis le printemps 2016, « mais cette transmission ne se fait que sur la base de demandes individuelles, et cette information reste de toute façon inaccessible au public », précise Rachel Davies.

[…] … Selon l’enquête du Monde, un luxueux yacht de 101 mètres réputé lui appartenir, le Symphony, est détenu par une société maltaise, Sonata Yachting Limited. Battant pavillon aux Caïmans, le navire acheté neuf en 2015 comporte notamment un héliport et une piscine de six mètres à courant inversé et à fond de verre. Là aussi, ce sont des prête-noms qui dirigent et possèdent officiellement les parts de la société, mais elle appartient en réalité à LVMH, comme le révèle une petite ligne dans le rapport annuel du groupe de luxe.

[…] … Sur la piste de l’offshore, on reconnaît aussi les empreintes du champion du luxe dans un paradis fiscal plus proche de l’Hexagone, mais non moins sulfureux : le Luxembourg. Bernard Arnault y a ouvert, en 2010, la holding Middleton, qui aurait été utilisée pour des investissements dans des fonds luxembourgeois. Les comptes de cette société montrent que la mise de départ de 160 millions d’euros apportée par sa holding belge Pilinvest ont bien fructifié : en 2016, ses participations financières étaient évaluées à 240 millions d’euros, soit une augmentation de 50 %.

Là aussi, le droit luxembourgeois le dispense de publier le détail de ses avoirs. « Dans la plus grande discrétion » […]


Décidément Jersey est certainement une belle ile à visiter mais je n’irais pas dépenser ma maigre retraite sur ce pavé en mer, pis parle même pas français – Na – MC


Baruch Jérémie, Le Monde – titre de l’article « La fortune offshore de Bernard Arnault » – Source (EXTRAIT très partiel )