Les départements demandent 1 M € pour sauver les aides sociales

(…) Les trois dépenses sociales des départements (RSA, allocations aux handicapés et aide aux personnes âgées) représentent désormais la moitié de leur budget de fonctionnement et atteignent 32 milliards d’euros [mais est inférieur aux besoins pour réaliser le budget financier nécessaire.]

Un montant, 9 milliards d’euros environ (Chiffre de 2016, pour 2017 ce chiffre dépendra du vote du budget national) restaient à la charge des départements que l’État ne compense plus selon l’ADF, alors qu’il s’agit de prestations nationales fixées par l’État.

[Conscient que les finances de l’État sont exsangues et que les départements ne récupérerons jamais les 9 M€ dû, l’association des départements de France (ADF) propose de réduire les écarts entre départements des restes à charge calculés par habitant.]

Les compensations par l’État varient selon les départements. Et cette inégalité est passée de 8 % en 2011 à 79 % en 2015 (dans l’attente des chiffres exacts de 2016).

L’ADF demande donc à l’État de combler le reste à charge de chaque département qui s’avère supérieur à la moyenne nationale. Et ce pour chacune des trois aides et dans un calcul savant qui prend en compte d’autres indicateurs comme le potentiel fiscal de chaque territoire.

D’après les simulations de l’association d’élus, 84 départements sur 101 profiteraient du dispositif qui coûterait au global à l’État 1 milliard d’euros par an.

[L’état peut très bien se dispenser d’être présent sur certains terrains d’opérations militaires des conflits étrangers et trouver ainsi 1 M€ qui ne feraient en fin de compte qu’aider les départements à boucler le budget dévolu aux personnes en difficultés … à condition qu’il leur soit bien attribué !]


Matthieu Quiret, Les Echos – Source (Extrait)


NOTE : […] ajouts, sélections, où rédactions condensées MC.

6 réflexions sur “Les départements demandent 1 M € pour sauver les aides sociales

  1. Aphadolie 21/10/2017 / 11:10

    Je me joins à ta conclusion. L’état français dépense (secteur : armée) pour une année la somme approximative de 650 € par habitant ! Ils savent trouver les fonds nécessaires lorsque cela sert l’intérêt de leurs employés (gouvernement = salariés d’une minorité de nantis). Excellent article et utile de le rappeler. Bonne journée

    • Libre jugement 21/10/2017 / 14:11

      Merci pour cette appréciation qui conforte mon humble travail.

      Se renseigner constamment, lire beaucoup, trouver et analyser selon de larges réflexions les informations, en essayant de ne pas être juge et partie, je ne dis pas être neutre cela est impossible, face aux flots journaliers médiatiques.
      Disséquer leurs enjeux et raisons de revendications, tel est l’objectif que je me fixe afin de permettre à tout a chacun, de comprendre, admettre ou rejeter en connaissance de cause ce flot d’actualités trop souvent donnés à dessein pour parfois d’obscures raisons, mais souvent pour faire passer d’autres idées conventionnellement admises …
      Bien évidemment le risque est de lasser les lecteurs des pages de ce blog devant ces suite d’articles a consonances politiques, mais dire que l’on ne mange pas à sa fin parce que trop de chargé.
      Que l’on souhaiterais de temps en temps soit accordé un temps de repos dans son travail pénible, ou que la viande, les médicaments ou l’achat du manteau (pourtant nécessaire) pour votre enfant ayant grandit ne peut être compris dans le budget de ce mois malgré votre ou vos salaires …. n’est-ce pas faire de la politique revendicative ????
      En toute cordialité

      • Aphadolie 21/10/2017 / 18:15

        Bonsoir,

        Entièrement d’accord avec tes propos.

        Je te cite :  » … le risque est de lasser les lecteurs des pages de ce blog devant ces suite d’articles a consonances politiques. »,

        …Pour ma part, je faix un mix afin de ne pas les lasser car mon principal est tout comme le tien mais peu liraient.

        Merci pour ta réponse.

        Au plaisir de te lire.

          • Aphadolie 21/10/2017 / 18:34

            Merci, également.

  2. bernarddominik 21/10/2017 / 11:38

    En donnant aux département la gestion des aides sociales RSA etc, c’est un cadeau empoisonné que leur a fait l’état, de plus il supprime ainsi la solidarité entre départements riches et pauvres, notament les départements ruraux où la population vieillit et que les entreprises fuient. Maître des ressources l’état jacobin peut ainsi prétendre mieux maîtriser ses dépenses en les faisant en réalité porter sur les régions, système d’aurant plus injuste qu’il a fait payer aux provinciaux les infrastructures de l’ile de France et maintenant dit aux régions « démerdez vous ».

Les commentaires sont fermés.