Étiquettes

, , , ,

Injuste, le mot est lancé

Injuste car huit millions de retraités vont être touchés alors qu’ils sortent de trois ans de gel de leurs pensions « , a dit M. Saddier (LR).

(…) Dès la campagne d’Emmanuel Macron, la mesure inquiétait les électeurs à la retraite. Les députés sont, depuis leur entrée en fonctions, constamment sollicités par cette population qui s’inquiète de savoir si elle va perdre de l’argent. « On rencontre tous les dimanches, sur les marchés, des personnes qui pensent qu’elles vont être touchées alors qu’elles sont au minimum vieillesse », a confirmé Olivier Véran (La République en marche -LREM), (…). Il a eu beau marteler que « 40 % des retraités » ne seront pas assujettis à cette augmentation de la CSG et que la plupart verront cette hausse compensée par la suppression progressive de la taxe d’habitation, les élus de l’opposition ont mis le doigt sur les « angles morts » du texte.

La prime annoncée par Gérald Darmanin (LR), ministre de l’action et des comptes publics, pour contrebalancer la hausse de la CSG des fonctionnaires a déçu leurs représentants.

Une question demeure quant aux résidents des maisons de retraite, non assujettis à la taxe d’habitation et pour qui, en l’état, l’augmentation de la CSG n’est pas compensée. « Ils supportent déjà un prix mensuel élevé, qui dépasse largement le montant de leur retraite, pour être en maison », a rappelé Bernard Perrut (LR). « Le gouvernement s’est engagé à présenter des mesures pour ces personnes », a assuré M. Véran (LREM), président de la commission des affaires sociales, (…).


Manon Rescan, Le Monde – Titre original « La hausse de la CSG pour les retraités agite la commission des affaires sociales » – Source Extrait