Mots-clefs

, ,

Info ou propagande, à moins que la propagande soit de l’info, à vous de choisir !

Dans l’Hémicycle, il avait à peine été remarqué. Le 24 juillet, Bastien Lachaud, député La France insoumise (LFI) de Seine-Saint-Denis, défendait une motion de rejet préalable à la loi de moralisation de la vie publique.

A la tribune, il avait pourfendu « l’oligarchie » et « l’argent roi » dans une démonstration politique sur la « moralisation » sauce insoumise, assez éloignée du contenu du texte en débat. Il y était à peine question de la fin de la réserve parlementaire ou de l’interdiction des emplois familiaux, pourtant au centre de la loi. « Vous profitez de la tribune, mais ce n’est pas le sujet », s’était alors agacé le député Les Républicains (LR) de la Manche, Philippe Gosselin.

Quasi hors sujet à l’Assemblée, son intervention est néanmoins devenue extrêmement populaire sur YouTube.

Plus de 310 000 personnes ont ainsi vu tout ou partie des vingt-cinq minutes de son discours posté sur la plate-forme vidéo par un militant « insoumis ». C’est près de deux fois plus que le discours contre les ordonnances qui avaient permis au député LFI du Nord, Adrien Quatennens, de se faire un nom au Palais-Bourbon.

Dans la foulée du succès de la campagne numérique de Jean-Luc Mélenchon, l’utilisation des réseaux sociaux est devenue un axe majeur de la stratégie des députés « insoumis » à l’Assemblée nationale.

La stratégie YouTube des députés de La France insoumise

(…)


Manon Rescan, Le Monde – Titre original « La stratégie YouTube des députés de La France insoumise » – En lecture intégrale et libre à cette adresse –Source (Extrait).