Mots-clefs

Les « toutologues » occupent les médias alors que, comme le montre ce dossier, ce sont plutôt les chercheuses et chercheurs qui travaillent au quotidien sur ces questions qui ont des pistes sérieuses à proposer.

Des chercheurs qui « trouvent », cela existe pour peu qu’on les cherche. Si ces femmes et ces hommes étaient davantage écoutés, leurs propositions pourraient nourrir des politiques publiques plus conformes aux attentes de la population et redonner du sens à la politique.

Que faut-il faire en priorité ?

Tout d’abord, ne pas gaspiller le peu d’argent public disponible, même si réduire les inégalités est au moins autant question de volonté politique que de moyens. De l’éducation au logement en passant par l’accès aux soins, les besoins ne manquent pas en effet pour des politiques plus ambitieuses face aux inégalités, et c’est à eux qu’il faudrait consacrer nos efforts plutôt que de réduire de 46 milliards d’euros par an les rentrées de l’Etat à travers le pacte de responsabilité. Mais il faut aussi et surtout réformer les systèmes eux-mêmes qui produisent les inégalités : à commencer par l’école, façonnée pour favoriser les enfants de diplômés, mais aussi la répartition de la richesse, avec un système fiscal obsolète et peu progressif, et l’entreprise, avec des hiérarchies pesantes et un pouvoir qui a basculé du côté des directions.

Dix propositions contre les inégalités

Salaire maximum, classes hétérogènes à l’école, sanctions contre l’abus de contrats précaires, allocation d’autonomie pour les jeunes, taxation accrue de la spéculation foncière…, réduire les inégalités, c’est possible, pour peu que les responsables politiques soient prêts à bousculer les privilèges.

Inégalités : le changement, c’est pour quand ?

En matière d’inégalités, l’écart entre les discours et les actes est de plus en plus démesuré et cette situation fragilise notre démocratie.

Qui peut proposer des solutions ?

  • Ecole : viser l’excellence pour tous Adapter les contenus, favoriser la mixité sociale, aider davantage les élèves en difficulté, mieux former les maîtres…, l’école peut et doit mieux faire.
  • Générations : favoriser l’autonomie des jeunes Lutter contre la reproduction des inégalités sociales au sein de la jeunesse nécessite d’étendre les droits sociaux dès 18 ans et de créer un dispositif universel d’accès à l’autonomie.
  • Marché du travail : sanctionner l’abus du recours aux contrats précaires Pour réduire les inégalités face à l’emploi, il faut mieux former les jeunes et améliorer la qualité des postes proposés, plutôt que de flexibiliser.
  • Pauvreté : unifier les prestations sociales, oui, mais lesquelles ? Nombreux sont ceux qui plaident en faveur d’une allocation sociale unique.

Tour d’horizon des différentes options et de leurs implications.

  • Femmes-hommes : parachever l’égalité sans cesse repoussée Des progrès ont été réalisés mais il faut mettre plus de pression via des sanctions effectives et impliquer davantage les pères dans l’éducation des jeunes enfants.
  • Logement : pour une révolution fiscale de l’immobilier Pour résoudre la crise du logement il faut lutter contre l’accumulation excessive de richesses issues de l’immobilier.
  • Santé : prendre en compte les dimensions sociale et culturelle Les plus pauvres accèdent plus difficilement aux soins. Mais il faut aussi tenir compte des différences culturelles vis-à-vis de la santé. Et surtout agir sur les conditions de vie et de travail.
  • Entreprises : agir où se crée la richesse Il faut fixer un salaire maximum, supprimer le statut du PDG tout-puissant et rapprocher les droits sociaux des salariés des petites et des grandes entreprises.
  • Justice : rendre effectif le droit à la non-discrimination Le mille-feuille législatif de la lutte contre les discriminations doit être simplifié. Il faut un code de la non-discrimination.
  • Impôts : six priorités pour une fiscalité plus juste S’attaquer à l’évasion et aux niches fiscales est la première étape ; reconstruire un vrai impôt progressif est la seconde.

Les textes publiés dans ce dossier sont extraits de l’ouvrage « Que faire contre les inégalités ? » 30 experts s’engagent, sous la direction de Louis Maurin et Nina Schmidt, édité par L’Observatoire des inégalités en partenariat avec Alternatives Economiques, la Fondation Abbé Pierre et la Macif. 120 pages, 7,50 euros


Alternatives économiques Source