Mots-clefs

, ,

Assemblée nationale – Les visites payantes d’une députée

Selon le journal Marianne, Pascale Fontenel-Personne, députée « La République En Marche » (LREM) de la Sarthe, également présidente d’une entreprise de voyages touristiques, propose, via sa société « Access Tour », des excursions à l’Assemblée nationale, au prix du 119 euros. La prestation comprend le transport en véhicule, les services d’un chauffeur-accompagnateur, le déjeuner boissons comprises et la visite du Palais Bourbon.

  • Dans un communiqué,

Pascale Fontenel-Personne a précisé s’être « mise en retrait » de son entreprise dès son investiture et qu’« il n’a jamais été question de faire payer l’entrée de l’Assemblée. Dans un souci de transparence, j’avais déjà enclenché la procédure de cession de mes parts au sein de l’entreprise. J’ai également demandé qu’elle cesse toute activité en lien avec le Parlement afin qu’aucune confusion ne soit possible », écrit la députée. « Tous les transports de personnes à destination de l’Assemblée nationale sont annulés à partir de ce jour », pouvait-on lire hier sur le site interne d’Access Tours.

  • Habituellement gratuit

« Les Visites sont organisées pour des groupés de cinquante personnes maximum » et réservées « au minimum trois mois à l’avance pat l’intermédiaire du député », stipule le règlement de l’Assemblée nationale.

Ici, le problème, c’est que Pascale Fontenel-Personne a fait un business de ce qui était jusqu’alors un exercice civique, gratuit.

  • La déontologue saisie

Sur Twitter, le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, lui aussi LREM, a fait savoir qu’il avait saisi la déontologue de la chambre. Il appartiendra à la déontologue de « faire toute la lumière au regard du, code de déontologie des députés, du code électoral, voire du code pénal », précise-t-on du côté de la présidence de l’Assemblée nationale.

Elle remettra un rapport pour « la fin de la semaine prochaine ».


Le Dauphiné Libéré du Samedi 09 Sept 2017