4 réflexions sur “L’évidence …

  1. fanfan la rêveuse 06/07/2017 / 07:08

    Bonjour Michel,
    Je suis en accord avec vous. Voici ce qui m’a amené à la réflexion il y a bien des années maintenant
    😉
    « Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
    ils viennent à travers vous mais non de vous. Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

    Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves. Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous. car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

    Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés. L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin. Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie ; car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

    Khalil Gibran (extrait du recueil Le Prophète) »

    Douce journée Michel ! 🙂

    • Libre jugement 06/07/2017 / 10:19

      Un peu de psy teintée de mysticisme, pourquoi pas … même si en bon cartésien je n’adhère pas a tout, la génétique confortant mon explication, il y a toujours une part de nous dans nos enfants mais il faut leur laisser vivre leur vie.
      Bonne journée Françoise et merci de votre passage

  2. bernarddominik 06/07/2017 / 11:41

    Il y a une part indéniable des parents dans les enfants la preuve en est ce besoin des enfants de père et/ou mère inconnus qui devenus ados ou adultes ont un besoin irrépressible de retrouver leurs géniteurs. Celà entraine parfois des déceptions, mais n’ote rien à ce besoin. Pour moi (qui ai vécu celà) il y a incompatibilité entre le droit des enfants et la gpa. Avoir des enfants n’est pas un droit, les enfants n’étant pas une « propriété », et notre société semble bien l’avoir oublié. Les enfants ont le droit de connaître leurs géniteurs.

    • Libre jugement 06/07/2017 / 16:01

      Je n’avais pas l’intention d’ouvrir une polémique mais c’etait sans compter ce volet que vous évoquez, Bernard. Merci pour avoir soulevé ce problème qui pourrait échaper a ceux qui ne seraient pas concernés

Répondre à bernarddominik Annuler la réponse.