Mots-clefs

, ,

Résultat de l’obsessionnel chacun pour soi !

Le bien commun est ce que nous avons à partager.

Au lieu de cela, les électeurs sont poussés à voir les élections comme une donne dans un jeu de cartes où chacun cherche seulement le meilleur pour soi, ne voyant que son intérêt particulier.


Court extrait d’un article signé : Père Laurent Stalla-Bourdillon dans La Croix – titré « Le bien commun est le grand absent de l’élection » – Source