Mots-clefs

, ,

L’intégrisme ne peut pas souffrir les points de fuite par lesquels on peut échapper, même momentanément, à son exigence d’uniformisation de la vie et des mœurs.

Tout ce qui rompt ce tissu qu’ il veut « intégral », ordonné à une parole unique, tout ce qui peut le rendre perméable à une autre parole, à une autre manière de vivre, lui est odieux.

Rien d’étonnant à ce qu’ il s’en prenne à la liberté d’expression, et généralement à toute altérité.

Les États de droit et leurs effets de liberté sont naturellement dans le viseur de son tir.


Extrait – Source   blog Mezetulle.