Étiquettes

Pendant quelques mois les distributeurs d’électricités nous ont permis de rêver une heure de plus dans nos literies.

Giscard dans ta décisions de suivre la recommandation d’une Europe naissante dans sa décision de moduler les heures d’hiver et heures d’été, appuyée par un fallacieux prétexte de l’époque tombé en désuétude depuis : « la France n’a pas de pétrole, mais elle a des idées »

Voilà une nouvelle fois avec ce dimanche 26 mars 2017, c’est le retour à une heure de moins pour rêver.

Pour celles et ceux qui commencent tôt le matin, lundi ce sera encore la nuit noire,  alors que les jours précédents un départ vers 06 h 00 voyait la naissance du jour, ce qui nous mettait de bonne humeur pour la journée.

Non vraiment changer d’heure nous em…., nous décale dans nos rêves, dans nos habitudes quotidiennes.

MC