Mots-clefs

,

Les réseaux sociaux existent.

Leurs pouvoirs sont d’une efficacité redoutable, faisant où défaisant dans les mêmes instants (quelques fois), des notoriétés affublées d’intérêts divers, de consistances approximatives ou d’indifférences.

La bulle médiatique est intrigante, voire directive pour une majorité béotienne sur le « sens et la portée politique » qu’elle exprime, et pour d’autres, met a disposition un ensemble d’infos permettant la réflexion, l’analyse synthétisante par des propos issues de différentes sources, mentalités, orientations, cultures.

Les réseaux sociaux doivent être sources d’enseignements et réflexions et non pas sources directives d’opinions.


MC