L’info dérape, mais qui est fautif ?

Les politiques posent avec familles et stars dans les magazines glamour donc ils s’exposent aux révélations sur ce qu’ils ne montrent pas. Est-ce alors dérapages ou informations ?

Emmanuel Macron a dû mettre fin publiquement (…) aux rumeurs « sur sa double vie avec le PDG de Radio-France Mathieu Gallet : si on vous le dit, alors c’est mon hologramme qui soudain m’a échappé mais ça ne peut pas être moi ! ». Pourquoi relever ce qui n’est donc pas une information et qui est « désagréable pour mon épouse Brigitte » ? « Parce qu’il y a une attente de vérité du public sur la vie privée et un risque que sur les réseaux sociaux elle soit falsifiée », souligne l’entourage du candidat.

Benoît Hamon (…) son épouse et leurs filles, suivies par des paparazzis aux abords de l’école. Un magazine à sensation vient de publier les clichés des gamines cartables à la main avec leur père. Plainte en vue.

Marine Le Pen n’expose jamais ses enfants et intente des procès à qui essaie de les mettre en scène. « Elle a souffert des ravages de cette exposition dans son enfance. Sa mère a quitté Jean-Marie Le Pen à cause de ce mélange politique-famille », explique Olivier Beaumont, auteur d’un livre sur le clan familial (« Dans l’enfer de Montretout », Flammarion).

Il raconte cependant comment au domaine de Montretout, près de Paris, « toutes les vies s’imbriquent. Jean-Marie Le Pen y a son bureau à quelques pas de son salon, de la salle à manger et il y a installé le siège du bras armé financier du FN Cotelec auquel Marine emprunte 6M€ pour sa campagne ».

L’argent, la politique, la vie privée : les barrières sont souvent ténues.


Le Dauphiné Libéré du 08 fév. 2017 – Pascal Jalabert – Extrait


Bizarre : rien du coté people, ni de procédure sur : Mélenchon, Jadot, Poutou, Arthaud et quelques autres … MC