Étiquettes

, ,

Qu’est-ce que les adolescents peuvent bien faire à longueur de journée sur leurs smartphones ?

Voilà la question à laquelle répond une enquête menée par Céline Cabourg et Boris Manenti, journalistes à L’Obs. A l’heure où plus d’un parent sur deux admet être dépassé par cette “génération tête baissée” (…), les auteurs proposent des clés de compréhension, (…) Réseaux sociaux, porno, drague (…) ou encore sécurité sur le web : tous les sujets y passent. (…)

Le smartphone et ses usages ne riment pas forcément avec nuisible

D’après les dernières études citées par les journalistes, 93% des 12-17 ans possèderaient ainsi un cellulaire, allant du bon vieux Nokia 3310 (parfois) au smartphone dernier-cri (souvent), et 78% des moins de 25 ans se considèreraient addicts.

Et si les auteurs n’occultent pas les problèmes que peuvent induire une utilisation excessive ou naïve des portables, (…) ils entendent aussi expliquer aux parents que, non, le smartphone et ses différents usages ne riment pas forcément avec nuisible, pour peu qu’ils fassent preuve d’un minimum de pédagogie envers leurs enfants.

“Une incroyable fenêtre ouverte sur le monde”

Un exemple parmi d’autres : selon une étude de l’OCDE, “les élèves qui jouent (modérément et seuls) à des jeux vidéo” obtiendraient de “meilleurs résultats” que les autres dans certaines matières. Ainsi, avec un portable, et idéalement une bonne connexion wifi, “plus besoin de faire le mur pour s’évader” : “Ce couteau suisse numérique s’impose comme une incroyable fenêtre ouverte sur le monde.” Une fenêtre vers l’autonomie, aussi, que les parents ne doivent pas saisir comme excuse pour “fliquer” leurs gamins, au risque de les braquer et les pousser, par ricochet, à des conduites risquées. (…)

portablePortables : la face cachée des ados de Céline Cabourg et Boris Manenti (Flammarion), 239 pages, 19 €


Amélie Quentel – Les Inrocks – Source (Extrait)