Mots-clefs

, , , ,

Mélenchon a répondu à l’invitation lancée dès dimanche [29/01/2017] par le candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon de discuter d’un « contrat de gouvernement ».

« Doit-on se parler ? Mais évidemment qu’on doit le faire. Moi, je suis partisan d’une pratique républicaine de l’échange et du dialogue », déclare le candidat de la « France Insoumise » dans une vidéo postée sur YouTube, (…)

Rappelant [au] vainqueur de la primaire du PS (…) qu’il n’est « pas possible que vous nous demandiez de former une majorité parlementaire gouvernementale cohérente, comme vous le dites, en mélangeant des gens qui veulent tourner la page, comme nous, avec des gens qui sont responsables de ce qu’il y a sur la page ».

(…) Mélenchon se dit « optimiste » « Vous avez une vague qui est en mouvement. Alors adossez-vous à elle. Faites-vous porter à elle. Choisissez. Entre eux et nous, choisissez. Entre la vague dégagiste et le sauvetage de l’ancien monde, choisissez. Choisissez et tranchez », insiste-t-il. (…)

Jean-Luc Mélenchon a ajouté qu’il souhaitait que son programme « l’Avenir en commun » serve de « base de discussion ». (…)


Un article paru dans Les Echos – titre original « Présidentielle : Mélenchon pose ses conditions à Hamon pour s’allier » Source (Extrait)