Mots-clefs

, , , ,

La candidature d’Emmanuel Macron a franchi une nouvelle étape.

Selon le sondage Elabe pour « Les Echos » et Radio classique, le candidat d’ En Marche à l’Élysée se qualifie pour le second tour de la présidentielle, quel que soit le scénario du premier.

La présence de François Bayrou n’est plus un obstacle pour lui : Emmanuel Macron atteint 22 % (+1 point) des intentions de vote si le président du Modem est candidat, et 23 % (stable) s’il est absent. Il s’installe au-dessus des 20 % d’intentions de vote, seuil qu’il tutoyait jusque-là.

Derrière Marine Le Pen, Emmanuel Macron arrive à la deuxième place, alors qu’il était jusque-là le troisième homme selon la quasi-totalité des hypothèses.

Au second tour, il battrait très largement la candidate du FN avec 65 % des intentions de vote, contre 35 %. Cette configuration fait qu’Emmanuel Macron devient aujourd’hui le favori de la présidentielle. Prenant à gauche, au centre et à droite Emmanuel Macron profite en premier lieu des difficultés de François Fillon , qui perd entre 5 et 6 points selon les scenarii avec entre 19 % et 20 % des suffrages.

Prenant à gauche en premier lieu, mais aussi au centre et à droite, il bénéficiait d’un accueil favorable auprès de certains juppéistes. Ce sondage tombe à point nommé pour Emmanuel Macron, qui entend bien intensifier sa campagne. (…)


Grégoire Poussielgue, Les Echos « Macron devient le favori de la présidentielle » – Source (extrait)