Mots-clefs

, , , , ,

Jadot fait monter les enchères sur sa candidature

Sa victoire à la primaire à gauche a beau constituer pour Yannick Jadot (candidat d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) à la présidentielle) « une excellente nouvelle », Benoît Hamon aura fort à faire pour gagner son ralliement. (…)

[Yannick Jadot]  ne va pas, pour l’heure, jusqu’à lui faire reconsidérer son maintien dans la course à l’Élysée. Loin s’en faut. (…) [Encore lui faudra-t-il obtenir les 500 signatures nécessaires – MC]

« Absolument prêt » à rencontrer le député des Yvelines, Yannick Jadot lui enjoint de choisir entre « faire le nouveau François Hollande de synthèse » et être « prêt avec nous à la grande aventure écologique et sociale ». A EELV, on veut croire à cette dernière issue. (…) De son côté, Yannick Jadot risque d’avoir des difficultés à faire monter les enchères très haut et très longtemps. Ses troupes renâclent.

Cécile Duflot, qui concourt à sa propre succession comme député de la 6e circonscription de Paris, soutient en coulisses Benoît Hamon. Michèle Rivasi, (…) est sensiblement sur la même ligne et Nicolas Hulot vient de tenir des propos louangeurs à l’égard du député PS.

Signe que la maison écologiste est de plus en plus difficile à tenir, certains élus se mettent même à passer à la case « Macron ». A Paris, Mao Peninou, adjoint à la propreté, EELV, a franchi le pas. D’autres seraient sur le point de l’imiter.


Joël Cossardeaux, Les Echos – Source (Extrait)