Législatives 2017 et la gauche « de gauche ».

C’est un véritable bras de fer que se livrent le PCF et la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon autour des investitures pour les législatives.

C’est un véritable bras de fer que se livrent le PCF et la France insoumise (FI) autour des législatives. En novembre, le parti de Pierre Laurent a fini par se ranger à un soutien sans enthousiasme au candidat Mélenchon. (…) Incapables de se mettre d’accord sur une répartition nationale équitable, FI et PCF ont ainsi annoncé qu’ils présenteraient chacun de leur côté des candidats dans toutes les circonscriptions.

En conseil national, samedi dernier (14/01/2017), le PCF a entériné une première liste de 253 candidats – une deuxième salve sera présentée le 3 mars. (…) … le PCF a « pris [sa] part dans le rassemblement » en ne présentant pas de candidat communiste face à Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, le secrétaire national juge désormais que c’est à FI de faire un geste en s’alliant d’emblée aux députés communistes sortants.

Las ! Place du Colonel-Fabien, l’investiture d’un candidat FI dans la circonscription d’André Chassaigne, chef des députés Front de gauche à l’Assemblée, a été perçue comme une provocation. Idem pour l’investiture d’Alexis Corbière, le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, qui se présente à Montreuil (93) face au candidat que le PCF a choisi de soutenir.

(…) Sans accord, l’affaire pourrait se révéler désastreuse, des candidatures concurrentes ne pouvant aboutir qu’à l’élimination de la gauche (hors PS) à l’Assemblée nationale durant le prochain quinquennat.


Pauline Graulle  – Les Inrocks – Source (Extrait)


 

4 réflexions sur “Législatives 2017 et la gauche « de gauche ».

  1. Alain DELIBIE 20/01/2017 / 09:51

    En divisant dans la division on arrive au niveau de la cellule.
    Tout au début de la vie une cellule à dû se diviser et en se rassemblant à pu donner naissance à une autre….et ainsi de suite….

    • Libre jugement 20/01/2017 / 10:53

      Si je suis ce raisonnement …. la division de la gauche serait nécessaire pour renaître ?
      Autrement dit, il faudrait « bouffer » du libéralisme jusqu’à la lie avant de voir un renouveau social en sortir ?
      J’ai le sentiment que la masse populaire réagira autrement et rapidement et je dirais heureusement.

  2. Alain DELIBIE 20/01/2017 / 11:11

    Oh, non, j’ai juste voulu dire, mais encore là avec une nuance d’ironie que les divisions étaient un éternel recommencement…..avec la pensée en filigrane « qu’il en sort toujours quelque chose »….Mais, bon, je vais arrêter mes petits commentaires, c’est trop compliqué pour moi, seuls les grands écrivains trouvent les expressions justes pour faire passer toutes les nuances sur ce qu’ils veulent exprimer. Et moi, je ne suis pas un grand écrivain.

    • Libre jugement 20/01/2017 / 11:37

      Qu’importe le style
      L’important est l’expression

Les commentaires sont fermés.