Étiquettes

, ,

La baisse d’impôts de 20 %, prévue dans le projet de loi de finances 2017, sera appliquée dès le mois de janvier pour les quelque 5 millions de foyers fiscaux concernés, (…)

En théorie, cette baisse de 20 % aurait dû être prise en compte en août, lors de l’émission de l’avis d’imposition tenant compte de vos revenus 2016 (…).

[ATTENTION] cette baisse d’impôts est à double tranchant : en effet le calcul des tiers (ou la mensualisation) a payer sont basées sur les revenus déclarés en 2015, aussi, si certains ménages ont vu leurs revenus augmenter en 2016 au delà du seuil de référence, la baisse d’impôts de 20 %, MÊME portée sur les prélèvements, ne sera pas accordée. Il y aura par conséquent des régularisations douloureuses en septembre, a moins que vous ne les anticipiez en prévoyant une augmentation des prélèvements, auprès du fisc.

Les concernés par cette baisse d’impôts.

(…) les célibataires dont le revenu fiscal (an) de référence est compris entre 18.500 euros et 20.500 euros, et les couples dont le revenu (an) se situe dans une fourchette de 37.000 euros à 41.000 euros. Le barème est revalorisé ensuite de 3.700 euros pour chaque demi-part.


Ingrid Feuerstein, Les Echos – Titre original « La nouvelle baisse d’impôts de Hollande effective dès janvier » – Source (extrait)